Pléneuf Val-André: à 93 ans, il fugue de sa maison de retraite pour aller à un rendez-vous galant

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faites un don !

Pléneuf Val-André: à 93 ans, il fugue de sa maison de retraite pour aller à un rendez-vous galant

Publié le 13/08/2017 à 16:31 - Mise à jour à 16:35
©Marcel Oosterwijck/Flickr
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Un homme de 93 ans a fugué de sa maison de retraite pour retrouver sa petite amie à Pléneuf Val-André, non loin de Saint-Brieuc, samedi. Il a été retrouvé sain et sauf au bras de sa dulcinée.

L'amour donne des ailes, quel que soit l'âge. A Pléneuf Val-André, non loin de Saint-Brieuc dans les Côtes-d’Armor, un homme de 93 ans a prouvé que l'on a beau être nonagénaire, on peut toujours avoir des élans de cœur irrépressibles.

En effet, le paisible grand-père a "fait le mur", samedi 12, de la maison de retraite où il réside, "Les Jardins d'Arcadie", pour se rendre le plus naturellement du monde à un rendez-vous amoureux. C'est sa petite-fille, qui était aller lui rendre visite, qui découvre sa chambre vide et sa disparition rapporte France Bleu Armorique. Immédiatement, elle prévient le personnel de l'établissement qui va fouiller les lieux à la recherche du fugueur. En vain. En concertation avec la famille, le personnel va finir par s'en remettre à la gendarmerie à qui elle va livrer des détails sur le tenue que portait le vieil homme: un jean, un gilet sans manche de couleur bleue, une casquette. 

Les forces de l'ordre ne vont pas tarder à mettre la main sur le Roméo du jour, avec sa belle dans le centre-ville, en pleine santé. "Ils se promenaient dans le parc bras-dessus, bras-dessous" a rapporté un gendarme.

Une histoire touchante qui fait écho à une autre récente qui a eu lieu en mai en Indre-et-Loire. Une petite fille âgée de quatre ans avait fugué de chez ses grands-parents, habitants de Saint-Epain, à 6h du matin un dimanche pour rejoindre son amoureux, vivant dans la commune voisine. L'enfant a marché pendant plus de trois kilomètres le long d'une départementale avant qu'une femme ne l'aperçoive et ne donne l'alerte.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'homme de 93 ans était en partie en ballade en compagnie de sa petite amie.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-