Pleucadeuc: un homme abat sa femme au fusil de chasse avant de tenter de se suicider

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faites un don !

Pleucadeuc: un homme abat sa femme au fusil de chasse avant de tenter de se suicider

Publié le 13/02/2017 à 12:26 - Mise à jour à 12:42
©Salom-Gomis Sebastien/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Un homme d'une cinquantaine d'années a tué son ex-femme dimanche à Pleucadeuc dans le Morbihan. Il a ensuite tenté de mettre fin à ses jours.

On ignore pour l'instant les motivations exactes de cet homicide. Dimanche 12 à Pleucadeuc dans le Morbihan, un homme d'une cinquantaine d'années a tué son ex-épouse, dont il était séparé depuis peu, avec un fusil de chasse avant de retourner l'arme contre lui.

Les faits se sont déroulés avenue de Gournava dans cette paisible commune bretonne de 1.700 habitants. Le couple séparé s'était retrouvé chez une amie commune pour passer une soirée. C'est au moment de repartir que le drame s'est joué. Vers 19h, la femme, quinquagénaire, s'est installée au volant de son véhicule selon le journal Ouest-France. Son ex-conjoint, qui s'apprêtait à regagner sa voiture, lui a alors tiré dessus avec un fusil de chasse. Il a ensuite retourné l'arme contre lui et s'est tiré une balle dans la tête.

"L'amie du couple qui les avait reçus a entendu les détonations. Elle a tout de suite alerté les gendarmes. A leur arrivée, accompagnée du Smur (Service mobile d'urgence et de réanimation, NDLR), ils ont constaté le décès de la quinquagénaire. L'homme, lui, était encore vivant. Ce lundi matin, son pronostic vital était engagé", a fait savoir une source proche du dossier à LCI.

Les gendarmes ont bouclé la rue jusqu'à tard dans la nuit afin de faire les relevés nécessaires à l'enquête qui pourrait s'orienter envers la piste du drame familiale. L'état de santé du tireur ne permet pas encore qu'il soit entendu par les forces de l'ordre.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le couple séparé s'était retrouvé chez une amie commune pour passer une soirée.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-