Plusieurs surveillants agressés par un détenu islamiste à Fleury-Mérogis

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Plusieurs surveillants agressés par un détenu islamiste à Fleury-Mérogis

Publié le 26/03/2019 à 20:46 - Mise à jour à 20:49
© Philippe LOPEZ / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Trois surveillants pénitentiaires ont été agressés par un détenu condamné pour des fait sen lien avec le terrorisme islamiste, lundi 25  à la prison de Fleury-Mérogis. Une autre agression a eu lieu ce mardi.

Le Syndicat national pénitentiaire - Force ouvrière évoque des faits qui pourraient avoir été "inspirés" par l'agression à caractère terroriste contre des surveillants survenue le 5 mars dernier à Condé-sur-Sarthe. Trois surveillants de la prison de Fleury-Mérogis (Essonne)ont été blessés lundi par un détenu "TIS", c'est à dire incarcéré pour des faits en lien avec le terrorisme islamiste.

"Lors du retour promenade, suite à une suspicion, une fouille intégrale est ordonnée par le premier surveillant. Lors des injonctions en salle de fouille, le détenu a refusé d’obtempérer, puis s’est avancé vers le gradé en lui assenant plusieurs coups de poing au visage. De même dans son élan destructeur, il a également porté des coups de poing au niveau du visage des collègues venus en renforts", a rapporté le syndicat.

Le détenu a finalement pu être maîtrisé mais l'opération se serait avérée "délicate au regard de l’agressivité et de la détermination de ce forcené". Les trois surveillants ont été conduits aux urgences.

Voir: Prison -  les violences des détenus radicalisés se multiplient

Plusieurs cas d'agressions commises par des détenus radicalisés ont été rapportés depuis le début de l'année dans les prisons françaises. En dehors de celle de Condé-sur-Sarthe, celle-ci n'avaient pas été considérées comme des actes terroristes mais comme relevant du droit commun et du "quotidien" des prisons. Celle de Fleury-Mérogis semble s'inscrire dans cette logique, aucune revendication politique ou religieuse ne semblant être en question dans cette affaire.

Ce mardi, une autre agression a eu lieu dans la prison, cette fois-ci impliquant un détenu de droit commun. "Faisant l’objet d’une mutation de cellule programmée", selon FO, il aurait "foncé délibérément" sur un surveillant puis l'aurait "saisi par le cou" en lui portant des coups de poing, puis fait tomber avant de continuer à le frapper à coups de pied.

Déjà début 2018, une succession d'agressions mettant en scène des prisonniers connus pour leur radicalisation avait conduit les surveillants à un mouvement de grève.

Lire aussi:

Attaque à la prison de Condé: quatre détenus mis en examen

Hérault: des détenus lancent une cagnotte en soutien à leur surveillant

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le détenu qui a agressé trois surveillant serait incarcéré pour des faits relevant du terrorisme islamiste.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-