Poignardée par son ex-conjoint devant une école sous les yeux des enfants

Poignardée par son ex-conjoint devant une école sous les yeux des enfants

Publié le 07/02/2019 à 12:29 - Mise à jour à 12:32
© JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Une femme a été agressée à coups de couteau ce jeudi 7 devant une école par son ex-conjoint qui a été interpellé. Ses jours ne sont pas en danger.

L'agression, d'une rare, violence, s'est déroulé sous les yeux d'enfants scolarisés en primaire. Une femme a été agressée à coups de couteau ce jeudi matin devant une école élémentaire de Nice dans les Alpes-Maritimes, ce jeudi matin.

Selon Nice-Matin, qui rapporte les faits, un homme casqué s'est approchée de la victime avant de lui porter plusieurs coups de couteau au niveau du cou et de la gorge vers 8h30. Un enseignant qui se trouvait là n'a écouté que son courage et est intervenu pour tenter de maîtriser l'agresseur. La gardienne, témoin de la scène, a immédiatement déclenché l'alerte grâce à un bouton dans sa loge. Si la majorité des enfants était déjà rentrés en classe certains ont assisté à cette dramatique scène.

Lire aussi - Victime de violences conjugales, une femme défenestrée avec son bébé dans les bras

L'alerte donnée par la gardienne a permis l'intervention rapide de la police municipale. L’homme a été interpellé un peu plus loin alors qu’il tentait de prendre la fuite. Entre temps, les secours étaient arrivés sur place et ont pris en charge la victime qui a été conduite en urgence à l'hôpital Pasteur. Ses jours ne sont pas danger.

Selon les premiers éléments de l'enquête, il s'agirait d'un différend familial. L'agresseur, qui a été interpellé, est l'ex-compagnon de la victime, tous deux de nationalité géorgienne. Il a été placé en garde à vue, la sûreté départementale a été saisie.

"Des psychologues vont se rendre à l’école pour prendre en charge les enfants et personnes choqués", a annoncé Christian Estrosi dans un post Twitter. Et d'ajouter: "Mon adjoint Jean-Marc Giaume se rend sur place".

Voir:

Un homme, recherché pour violences conjugales, retrouvé égorgé au Cannet

"Forte hausse" des plaintes pour violences sexuelles en 2018

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Une femme a été agressée à coups de couteau ce jeudi 7 devant une école par son ex-conjoint qui a été interpellé.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-