Poitiers: un automobiliste écrase un chien, ses maîtres le menace avec une arme blanche et lui extorque 1.200 euros

Poitiers: un automobiliste écrase un chien, ses maîtres le menace avec une arme blanche et lui extorque 1.200 euros

Publié le 21/02/2017 à 19:28 - Mise à jour à 19:30
©Filip Knezic/Flickr
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Les propriétaires d’un chien percuté par un automobiliste ont extorqué 1.200 euros à ce dernier sous la menace d’un couteau lundi à Poitiers. Interpellés peu après, ils ont été placés en garde à vue.

Deux jeunes âgés de 18 et 19 ans ont été arrêtés et placés en garde à vue lundi 20 à Poitiers (Vienne) après l'agression d'un automobiliste. Ce dernier venait de percute un American Staffordshire qui a déboulé subitement sous ses roues au petit matin. L'animal n'a pas survécu au choc et est décédé sur le coup.

Le conducteur de véhicule incriminé s'est alors arrêté et est descendu de son véhicule. Il s'est alors retrouvé nez à nez avec cinq jeunes gens dont le propriétaire du défunt chien. Très rapidement le ton monte entre le l'automobiliste et le groupe. Deux des jeunes ont alors réclamé 2.500 euros à titre de dédommagement pour la perte de l'animal. Essuyant un refus, les deux agresseurs menacent alors ce commerçant de 51 ans avec un couteau.

Ce dernier a fini par obtempérer sous la contrainte et s'est rendu avec ses agresseurs au distributeur de billet pour retirer la somme exigée a précisé France Bleu Poitou. Le conducteur s'est exécuté mais n'a pu retirer que la somme de 1.200 euros, ce qui a visiblement satisfait les jeunes qui ont alors pris la fuite.

L'homme agressé a alors prévenu les policiers pour leur faire part de sa mésaventure. Munis du signalement des agresseurs ces derniers se sont rapidement mis à leur recherche et n'ont pas tardé à mettre la main dessus. Il s'agit de deux hommes de 18 et 19 ans, déjà connu défavorablement des services de police.

L'argent extorqué au commerçant a pu être récupéré par les policiers. Les deux suspects ont été placés en garde à vue.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'argent extorqué au commerçant a pu être récupéré par les policiers.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-