Polémique: la Suède refuse l'asile à une femme afghane de 106 ans (photo)

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Polémique: la Suède refuse l'asile à une femme afghane de 106 ans (photo)

Publié le 05/09/2017 à 13:03 - Mise à jour à 13:13
© PHILIPPE HUGUEN / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

La nouvelle a été dévoilée dans la presse dimanche: Bibihal Uzbeki n'a pas obtenu l'asile qu'elle avait demandé à la Suède. Le cas émeut, l'intéressée étant âgée de 106 ans et venant d'Afghanistan, vers où elle pourrait théoriquement être expulsée.

C'est une décision qui fait polémique, et les critiques sont largement centrées autour de l'absence de considération du profil de la demandeuse. L'agence Associated Press rapporte que la Suède a en effet décidé de ne pas accorder l'asile politique à Bibihal Uzbeki, une femme de nationalité afghane. Or, l'intéressée présente une particularité, certes assez rare chez les migrants: elle est âgée de 106 ans.

Selon les défenseurs locaux de la cause des réfugiés, la Suède n'a fait qu'appliquer les critères standards sans considération du caractère particulier du profil de Bibihal Uzbeki. "En règle générale, un âge avancé n'est pas une condition en soi pour obtenir l'asile", ont ainsi expliqué les autorités suédoises. Elles n'ont pas fait exception. De plus, le fait de venir d'Afghanistan n'a pas joué en la faveur de la centenaire, le pays n'étant pas considéré comme "suffisamment dangereux" pour permettre un meilleur examen de sa demande (comme pourrait l'être la Syrie par exemple).

La femme habite aujourd'hui avec une partie de sa famille –11 personnes précisément– à Hova, dans le centre du leur pays, après avoir quitté l'Afghanistan et avoir passé huit ans en Iran. Bibihal est la première de la famille à recevoir une réponse –négative donc– des autorités suédoises. Selon la législation locale, elle a droit à trois appels pour essayer d'inverser la décision. Elle  vient d'ailleurs de déposer le premier. 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


La Suède accueille des migrants mais ne considère pas l'Afghanistan comme un pays "dangereux" pour ses ressortissants.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-