Polémique: pour grimper le Mont-Blanc, il se pose à 300 mètres du sommet

Polémique: pour grimper le Mont-Blanc, il se pose à 300 mètres du sommet

Publié le 19/06/2019 à 13:52 - Mise à jour à 14:12
© PHILIPPE DESMAZES / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

La mairie de Chamonix s'est indignée après l'atterrissage d'un avion privé au pied du sommet du Mont-Blanc, à 4.450 mètres, mardi 18. Cette pratique particulièrement dangereuse et interdite a été qualifiée comme étant une "atteinte intolérable à l'environnement".

Un petit avion de tourisme s'est posé à 4.450 mètres d'altitude sur le Mont-Blanc mardi. La pratique est formellement interdite en plus d'être dangereuse.

Le maire de Chamonix, Eric Fournier, s'est indigné le jour même sur Facebook et pointé du doigt cette "atteinte intolérable à l'environnement".

L'avion s'est donc posé sur la pente nord/nord-est de la montagne. C'est un hélicoptère du PGHM de Chamonix qui a repéré l'appareil alors qu'il effectuait un vol de surveillance à proximité.

A voir aussi: Mont-Blanc: l'irrespect atteint des sommets sur le toit de l'Europe

Les moteurs de l'appareil étaient coupés et deux de ses occupants étaient sortis crampons aux pieds et bien équipés, prêts à gravir le reste de la montagne à pied.

Le colonel du Peloton de gendarmerie de haute montagne s'est dit choqué et étonné par la pratique. Le pilote et le passager de l'avion, qui sont de nationalité suisse, pourraient d'ailleurs être poursuivis pour infraction au code de l'environnement et à celui de l'aviation civile d'après France 3 Auvergne-Rhône-Alpes.

Les deux "alpinistes" n'ont finalement pas pu atteindre le sommet du Mont-Blanc et ont été sommés de quitter les lieux.

A lire aussi:

Alpinisme: vers une réglementation permanente de l'accès au Mont-Blanc

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un avion de tourisme s'est posé illégalement près du sommet du Mont-Blanc.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-