Polémique: un salaire de 300.000 euros pour le directeur du centre anti-cancer de Strasbourg

Polémique: un salaire de 300.000 euros pour le directeur du centre anti-cancer de Strasbourg

Publié le 08/02/2018 à 20:51 - Mise à jour à 20:54
©Images Money/Flickr
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Le directeur du centre de lutte contre le cancer Paul-Strauss de Strasbourg touche plus de 300.000 euros par an sans compter les indemnités de logement, révèle ce jeudi "Le Canard enchaîné". Selon le directeur de l'ARS, cela se justifierait par le coût de la vie à Strasbourg.

Est-ce le salaire du professeur Xavier Pivot, directeur du centre de lutte contre le cancer Paul-Strauss de Strasbourg, ou la justification de Christophe Lannelongue, directeur de l'Agence régionale de santé, qui fait le plus polémique? Difficile à dire.

Les rémunérations du premier ont en effet été épinglées par Le Canard enchaîné ce jeudi. Le professeur Pivot toucherait en effet 26.000 euros par mois (312.000 euros par an). Une somme rondelette même pour celui qui est également administrateur de l'Institut régional du cancer.

D'autant plus que s'y ajoute selon l'expression même de Christophe Lannelongue, cité par le palimède, "une confortable indemnité de logement". La justification d'un tel traitement? "Il a une famille et Strasbourg est une ville très chère".

Lire aussi: Le médecin "incompétent" et absent payé pendant 33 ans par l'hôpital de Quimperlé

Beaucoup plus chère que Paris apparemment puisque le directeur de l'Institut Curie ne touche "que" 136.000 euros brut ainsi qu'un logement de fonction pour 2.600 euros maximum. Dans la mesure où le prix du mètre carré est en moyenne de 8.900 euros à l'achat et 26 euros à la location dans la capitale contre respectivement 2.658 euros et 11,3 euros, l'argument peine à faire mouche.

D'autant plus que l'hebdomadaire satirique relève que les autres salaires des centres de lutte contre le cancer n'ont pas augmenté depuis plusieurs années en raison de la rigueur budgétaire.

A noter que ce n'est pas la première fois que les émolument des directeurs de ces centres font débat. C'est même une précédente polémique qui avait conduit à fortement baisser le salaire du directeur de l'Institut Curie. La Cour des comptes, dans un rapport de 2015 qui relevait par ailleurs le mauvais usage fait des dons, notait alors une rémunération de 545.000 euros par an (source).

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le directeur du centre de lutte contre le cancer de Strasbourg toucherait 26.000 euros par mois (312.000 euros par an).

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-