Jura: le mystère des guirlandes de slips résolu, les auteurs sont des collégiens

Jura: le mystère des guirlandes de slips résolu, les auteurs sont des collégiens

Publié le 19/02/2018 à 13:25 - Mise à jour à 14:01
© PATRICK BERNARD / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Depuis le 5 février, de mystérieuses guirlandes de slips étaient déposées dans la commune de Poligny (Jura). Les auteurs de ces "œuvres" ont été identifiés: il s'agit de collégiens qui participaient... à un projet de classe.

La piste des potaches était donc la bonne: le mystère des guirlandes de slip qui ornaient la commune de Poligny (Jura) et qui a été relayé dans de nombreux médias était bien le fait de jeunes gens, des collégiens en l'occurrence. Plus surprenant cependant, il ne s'agissait pas selon les intéressés d'une plaisanterie d'un goût douteux mais d'un projet de classe dont le thème était les fausses informations et les rumeurs.

Le principe était simple et a marché au-delà des espérances des jeunes: mettre en place une mystérieuse guirlande de sous-vêtements, ne faire aucun commentaire, aucune revendication, et voire comment l'affaire allait évoluer dans les médias. Le "buzz" a immédiatement pris après l'installation de la première de ces chaînes de slips et de caleçons le 5 février.

Lire aussi: De mystérieuses guirlandes de slip ont envahi le village de Poligny (photo)

S'en sont suivis articles de presse par dizaines et médiatisation d'une affaire pour laquelle les témoins restaient interloqués par le geste. S'agissait-il d'une plaisanterie de jeunes? D'un geste artistique étrange? Ou bien de l'acte d'un pervers? Des messages à l'encontre d'un futur Center Parc qui doit être construit dans la région ont même été évoqués, de même qu'un "événement" célébrant à sa manière la Percée du vin jaune, une fête vigneronne qui aura lieu à Poligny. Il ne s'agissait de rien de tout cela donc. Seulement d'un projet de classe d'élèves de quatrième qui ont admis à l'antenne de France Bleu Besançon qu'ils ne pensaient pas "que ça irait aussi loin".

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les guirlandes de slips ont débuté le 5 février.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-