Pollution: l'Aisne devient bleu marine après une contamination, les pêcheurs portent plainte

Pollution: l'Aisne devient bleu marine après une contamination, les pêcheurs portent plainte

Publié le 18/07/2017 à 10:48 - Mise à jour à 11:13
©Capture d'écran Twitter/ @SRotillon
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Plusieurs centaines de litres d'un produit nocif se sont déversés dans l'Aisne, provoquant l'inquiétude chez les habitants. L'eau s'est colorée en bleue et de nombreux poissons sont morts.

L'eau a changé de couleur au niveau de Neufchâtel-sur-Aisne et Guignicourt, dans l'Aisne. Les gendarmes et les pompiers ont été alertés samedi 15 au soir du virement au bleu marine de la couleur de l'Aisne par des habitants inquiets révèle France 3 Hauts-de-France. D'après les propos d'une riveraine recueillis par la chaîne, "il y avait aussi beaucoup de poissons morts, sur le dos, qui dérivaient".

"Les pompiers se sont également rendus sur place, comme à chaque fois sur les opérations de pollution. Ils viennent pour mettre des barrages et éviter que ça s'étende si la contamination est avérée", a expliqué la gendarmerie de Laon.

Le produit en question serait un colorant contenant de l'acide acétique, un produit nocif et corrosif pouvant provoquer des irritations lorsqu'il est à l'état pur. Selon les forces de l'ordre, le produit se serait largement dilué dans la rivière, limitant donc les risques. Cependant, l'impact sur la flore reste encore à déterminer. L'office national de l'eau et des milieux aquatiques a également été alerté.

D'après les premiers éléments de l'enquête, "400 à 500 litres se sont déversés dans la rivières suite à la rupture d'une durite reliée à une cuve remplie de colorant" d'une usine de papier recyclé rapporte l'antenne locale de France 3.

Deux plaintes auraient été déposées, toujours selon la même source, par des pêcheurs. Selon Martin Duntze, responsable technique de la fédération départementale de pêche, "trois jours après, il y avait toujours des poissons morts, et le fond du cours d'eau était toujours tapi d'une substance bleue. Mais je pense que maintenant, c'est assez dilué pour ne plus être nocif. J'ai quand même vu des poissons nager".

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les riverains ont immédiatement prévenu les autorités lorsqu'ils ont découvert la couleur de la rivière.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-