Pont-de-Beauvoisin: le sapin de Noël en hommage à Maëlys brûlé (photo)

Pont-de-Beauvoisin: le sapin de Noël en hommage à Maëlys brûlé (photo)

Publié le 25/12/2017 à 18:01 - Mise à jour à 18:07
©Capture d'écran
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Un sapin de Noël en hommage à la petite Maëlys de Araujo avait été installé près de la salle des fêtes de Pont-de-Beauvoisin, lieu de sa disparition. Il a été incendié dans la nuit de dimanche 24 au lundi 25. La mère de l'enfant a fait part de sa colère.

La commune de Pont-de-Beauvoisin (Isère), déjà hantée par la disparition de la petite Maëlys, a dû faire face dans la nuit de dimanche 24 à ce lundi 25 à ce que la mère de la fillette a décrit comme "la bêtise humaine". Un sapin de Noël ,installé en hommage à la fillette près de la salle des fêtes où elle a été vue pour la dernière fois, a été brûlé dans la nuit.

Il avait été placé là à l'initiative de la tante de l'enfant avec le concours de plusieurs proches et de nombreux bénévoles y avaient déposé des bougies, fleurs et messages de soutien, relate France 3 Auvergne-Rhône-Alpes. La banderole estampillée "La vérité pour Maëlys" ne pouvait laisser de doute sur l'aspect commémoratif de l'arbre de Noël.

Jennifer Cleyet Marrel, la mère, n'a pas pu retenir sa colère en partageant une photo du sinistre sur sa page Facebook désormais entièrement consacrée à sa fille. "Voilà une fois de plus la bêtise humaine, bande de psychopathes. Brûler le sapin de Maelys le jour de Noël. Vous allez crever en enfer", a-t-elle écrit.

L'enquête sur la disparition de Maëlys a pris une nouvelle tournure depuis quelques jours, le principal suspect Nordahl Lelandais étant soupçonné d'autres meurtres. Mais cela n'a pas permis d'avancer sur le sort ou la localisation de l'enfant.

Lire aussi: Affaire Arthur Noyer- minute par minute, la dernière nuit du caporal à Chambéry dans l'ombre de Nordahl L.

Près de trois mois après la disparition, dans la nuit du 26 au 27 août dernier, le village et sa région restent donc très marqués par l'affaire et ses conséquences au quotidien. Comme le révélait France-Soir, des tensions sont apparues entre les proches de Maëlys et la famille de Nordahl Lelandais.

Voir: Affaire Maëlys: le frère du suspect parle, "j'ai peur pour ma famille"

Ce dernier est désormais suspecté d'être impliqué dans la mort d'Arthur Noyer, un militaire de 24 ans dont des restes ont été retrouvés en septembre dernier. L'analyse des téléphones portables et de la vidéosurveillance ont permis au enquêteur qu'il avait fait un "trajet commun" avec le suspect la nuit de sa disparition, en avril dernier.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le sapin de Noël en hommage à Maëlys a été brûlé devant la salle des fêtes de Pont-de-Beauvoisin

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-