Porto-Vecchio: des naturistes se font tirer dessus à la carabine

Porto-Vecchio: des naturistes se font tirer dessus à la carabine

Publié le 11/08/2017 à 10:35 - Mise à jour à 10:43
©Philippe Desmazes/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Un groupe de naturistes a été visé par des tirs de carabine à plomb, mercredi sur une plage de Porto-Vecchio. Une femme a été légèrement blessée. Le propriétaire d'une paillote voisine qui leur avait demandé de partir quelques instants auparavant a été entendu puis relâché.

Du plomb dans les fesses. L'affaire peut prêter à sourire mais il s'agit tout de même de violence avec arme. Un groupe pratiquant le naturisme a en effet essuyé des coups de feu alors qu'il profitait du sable et de la mer à Porto-Vecchio, rapporte Corse-Matin.

Les faits se sont déroulés mercredi 9 en début d'après-midi, sur la plage de Carataggio. Plusieurs coups de feu ont éclaté et une femme, une italienne d'une trentaine d'années, a été touchée à la fesse. Fort heureusement, il ne s'agissait "que" de tirs de carabine à plomb.

L'identité du tireur comme ses motivations restaient inconnues ce vendredi 11. Les soupçons se sont portés sur le propriétaire d'une paillote voisine. Peu avant les faits, l'homme était en effet venu se plaindre de la présence des naturistes près de son commerce. Il a été entendu par les gendarmes mais relâché faute d'éléments suffisants. Une dizaine de plaintes ont été déposées.

Pour violence avec usage d'une arme, l'auteur des tirs risque entre trois et cinq ans de prison selon la gravité de la blessure.

Le naturisme est par principe interdit dans les lieux publics au nom de la loi sur "l'exhibition sexuelle". Néanmoins le législateur a précisé que "l’incrimination a été formulée de manière à écarter toute possibilité de poursuivre à l’encontre de personnes se livrant au naturisme, dans des lieux spécialement aménagés à cet effet", rappelle la fédération français de naturisme. Des plages peuvent donc y être dédiées, notamment par arrêté.

Selon France 3, la plage Carataggio voit se côtoyer "textiles" et naturistes qui y sont tolérés.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Une femme a été blessé à la fesse par un plomb (illustration).

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-