Portugal: il frappe sa femme infidèle à la batte cloutée mais échappe à la prison

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Portugal: il frappe sa femme infidèle à la batte cloutée mais échappe à la prison

Publié le 26/10/2017 à 18:38 - Mise à jour à 18:50
©Damien Meyer/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Indignation au Portugal: pour avoir violenté sa femme adultère à coups de batte de baseball, un homme a écopé de 15 mois de prison avec sursis et 1.750 euros d'amende. Comme en première instance.

Il avait frappé sa femme à coups de batte de baseball cloutée. Un homme était jugé en appel au Portugal pour avoir séquestré et tabassé sa femme, qui avait été infidèle, le tout avec la complicité de son ex-amant. En première instance, il avait été condamné à 15 mois de prison avec sursis et 1.750 euros d'amende. Un jugement qui a été confirmé en appel le 11 octobre dernier rapporte Slate.

Bien que le procureur ait réclamé une peine bien plus lourde, les deux juges en charge de l'affaire ont estimé que l'"immoralité sexuelle" de la victime avait provoqué une profonde "dépression" chez son mari, ce qui justifierait son geste. "De nos jours, l'adultère commis par une femme est une attaque très sérieuse contre l'honneur et la dignité d'un homme. Dans certaines sociétés, la femme adultère est lapidée à mort. Dans la Bible, on peut lire que la femme adultère sera punie par la mort", ont avancé les magistrats. A noter que la Constitution portugaise définit une loi de séparation de l'Eglise et de l'Etat.

Et les magistrats de s'appuyer sur une loi de 1886 qui justifie la peine prononcée: "Ces références sont destinées à souligner que la société a toujours fortement condamné l'adultère par une femme et que la violence commise par un homme trahi et humilié est considérée avec une certaine compréhension".

Les faits remontent à 2015. La femme a entretenu une relation de deux ans avec son amant avant d'y mettre un terme. Ce dernier a alors tout raconté au mari trompé et les deux hommes ont décidé de mener une vendetta. Ils ont commencé par enlever la victime, puis le mari l'a tabassée avec une batte cloutée alors que l'ex-amant la maintenait au sol. La victime avait été retrouvée couverte de bleus et de coupures.

Le verdict a provoqué une vague de protestations au Portugal. Une manifestation d'associations de défense des victimes de violences conjugales est prévue vendredi 27 à Lisbonne.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les juges se sont appuyés sur la Bible et une loi de 1886 pour justifier ce verdict clément.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-