Pour les hauts magistrats, la justice est "affaiblie"

Pour les hauts magistrats, la justice est "affaiblie"

Publié le 01/02/2016 à 19:24 - Mise à jour à 19:26
©Damien Meyer/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
-A +A

Les plus hauts magistrats de France ont adopté une délibération commune. Ils y appellent au respect de l'autorité judiciaire et dénoncent notamment "la pénurie persistante" des moyens matériels et humains de la justice.

Adoptant pour la première fois une déclaration commune très solennelle, les plus hauts magistrats de France ont déploré ce lundi de voir la justice "affaiblie" par les réformes en cours et par le manque chronique de moyens. Le "rôle constitutionnel" de l'autorité judiciaire "est affaibli par des réformes et projets législatifs en cours", ont dénoncé ce lundi le premier président de la Cour de cassation et les premiers présidents des cours d'appel.

Cette mise en garde survient avant que le Conseil des ministres n'examine mercredi 3 un projet de réforme de la procédure pénale qui renforce les moyens de lutte contre le terrorisme, au prix d'une marginalisation des juges d'instruction. Le gouvernement entend parallèlement prolonger de trois mois l'état d'urgence, et inscrire dans la Constitution ce régime d'exception, instauré après les attentats de novembre, qui relègue de facto l'autorité judiciaire au second plan, au profit de la justice administrative.

Les plus hauts magistrats de France appellent au contraire à "reconnaître et asseoir effectivement l'autorité judiciaire dans son rôle de garant de l'ensemble des libertés individuelles, au-delà de la seule protection contre la détention arbitraire". En clair, ils demandent pour les juges judiciaires un droit de regard sur toutes les mesures coercitives, telles que les perquisitions ou les assignations à résidence.

Dans leur délibération, les premiers présidents dénoncent aussi "la pénurie persistante (des) moyens matériels et humains" de la justice, "qui ne lui permet plus de remplir ses missions", et appellent le gouvernement à y remédier. Enfin, ils réclament une "réforme d'envergure de nature à garantir, de manière indiscutable et perceptible pour l'ensemble de la société, que l'autorité judiciaire soit soustraite à toute forme d'influence".

Le président François Hollande s'est récemment dit prêt à engager une réforme du Conseil supérieur de la magistrature, destinée à couper le lien entre le parquet et l'exécutif, ce que les magistrats réclament de longue date. Pour les premiers présidents, il y a "urgence" à "proposer des réformes qui garantissent, en toute circonstance, à nos concitoyens, l'accès à un juge indépendant et impartial".

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les plus hauts magistrats de France ont déploré ce lundi de voir la justice "affaiblie" par les réformes en cours et par le manque chronique de moyens.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-