Pour sauver leur cerf George, une famille alerte les chasseurs

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Pour sauver leur cerf George, une famille alerte les chasseurs

Publié le 29/10/2018 à 16:15 - Mise à jour à 16:19
©Flickr/Creative Commons
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Une famille du comté de Chester, en Caroline du Sud, espère que les chasseurs ne tueront pas George. Les Funderburk ont adopté ce cerf il y a quelques années et tentent d'alerter les chasseurs sur Facebook de la présence de leur protégé dans la forêt.

"Ne tirez pas sur George!". La famille Funderburk a lancé un appel sur Facebook mardi 23 à destination des chasseur du comté de Chester, en Caroline du Sud.

La petite famille repérée par Slate a recueilli un cerf, nommé George, en 2016. Bébé à l'époque, sa mère avait été tuée par une voiture. Kena Lucas Funderburk, la mère de famille, avait alors pris soin de l'animal qui s'est lié d'amitié avec ses enfants et son chien.

Aujourd'hui devenu adulte, le cerf est resté proche de la famille. Bien qu'il s'absente parfois durant quelques semaines, il finit toujours par retourner leur rendre visite.

A voir aussi: Chasse - un cerf s'introduit dans un jardin pendant une battue, il est abattu

Seulement, comme en France, c'est l'époque de la chasse en Caroline du Sud et la famille craint qu'il n'arrive malheur à son petit protégé. Ils ont donc accroché des bandes réfléchissantes sur les bois de l'animal pour que les chasseurs le repèrent et l'épargnent.

Sur Facebook, la mère de famille a imploré les chasseur de laisser en vie George s'ils croisaient sa route. "De plus, si vous apercevez George, envoyez-nous un message et indiquez-nous où! Nous aimerions savoir où il se rend cette saison", a-t-elle ajouté.

Plusieurs chasseurs ont répondu à la publication, aujourd'hui supprimée. L'un d'entre eux a même indiqué avoir aperçu le cerf à une vingtaine de mètres de la maison. Espérons que tous les chasseurs locaux aient bien pris connaissance du message.

A lire aussi:

Chasse à courre et cerf noyé: la vidéo polémique de Konbini et Hugo Clément

Deux chasseurs se tirent involontairement dans le pied

Saône-et-Loire: un chasseur blessé à l'abdomen lors d'une battue au chevreuil

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


George, un cerf adulte, est le petit protégé d'une famille de Caroline du Sud. (Illustration)

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-