Ivre, le récidiviste mutile sa femme pour une pizza au chorizo

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Ivre, le récidiviste mutile sa femme pour une pizza au chorizo

Publié le 04/07/2019 à 09:48 - Mise à jour à 09:53
©Flickr Creative Commons
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Un jeune homme a arraché une partie du doigt de sa compagne avec ses dents lors d'une dispute samedi 29 à Dax. Il lui reprochait d'avoir voulu manger une pizza au chorizo. 

L'individu s'était déjà livré à des violences conjugales contre son ex-femme. Une jeune femme a eu le doigt mutilé par son compagnon d'une vingtaine d'années à Dax dans les Landes samedi. Le couple s'était disputé pour un motif futile sur fond d'alcool. L'agresseur doit être jugé en comparution immédiate ce jeudi.

Selon France bleu Gascogne, qui rapporte l'information, les faits ont eu lieu dans la soirée mais les pompiers n'ont été prévenus que le lendemain. Le couple -lui est âgé de 24 ans, elle dix ans a de plus- passe la soirée avec des amis et boit plus que de raison. Puis s'en suit la dispute qui résulte du fait que la jeune femme a voulu manger une part de pizza au chorizo et que l'homme s'y est opposé au motif que c'était de la viande de porc.

"Il veut alors lui saisir le morceau, mais elle ne se laisse pas faire. Il lui donne des gifles et lui mord l'auriculaire. A tel point qu'un bout d'ongle est arraché, ainsi que de la peau", précise la radio. L'os de la jeune femme, qui n'a été prise en charge que le lendemain des faits, était visible à l'œil nu.

Lire aussi - Saint-Denis: une femme enceinte meurt sous les coups de son conjoint

Hospitalisée, elle s'est vu prescrire 10 jours d'incapacité totale de travail (ITT).

Quant au jeune homme il avait pris la fuite à l'arrivée des forces de l'ordre mais a rapidement été interpellé au domicile de sa mère.

Placé en garde à vue, il conteste le motif religieux, qui n'a pas été retenu par le parquet. Ce jeudi , il sera également jugé pour des faits commis sur une ex-copine qui avait également porté plainte. Il a été placé en détention en attendant l'audience.

Voir:

Deux féminicides présumés en deux jours, déjà 59 en 2019?

130 féminicides en 2017, déjà 30 en 2019: vers une année noire?

Féminicides: une présidente de tribunal et un procureur appellent à "changer de réponse"

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Un jeune homme a arraché une partie du doigt de sa compagne avec ses dents lors d'une dispute samedi 29 à Dax.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-