Pour une place de parking, il sectionne la main de son voisin à la machette

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Pour une place de parking, il sectionne la main de son voisin à la machette

Publié le 04/01/2019 à 11:38 - Mise à jour à 12:17
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Un homme a eu la main sectionnée d’un coup de machette à Toulouse lundi après une dispute avec son voisin. Les deux hommes revendiquent la même place de parking.

La futilité du motif n'a d'égal que la gravité de la blessure de la victime. Un homme de 49 ans a été condamné mercredi 2 par le tribunal correctionnel de Toulouse pour violence avec arme à trois ans de prison dont deux ans avec sursis et mise et à l’épreuve, avec une interdiction d’entrer en contact avec son voisin. Il s'était rendu coupable d'une agression sur son voisin avec une machette pour une place de parking le lundi 31 en début d'après-midi.

Comme l'explique La Dépêche du Midi, qui révèle l'information, Eric, l'agresseur, reproche à Mohamed, la victime, de s’être garé sur une place de parking visiteur de la résidence que le premier utilise parfois. "Qu’est-ce que c’est que ce bouffon qui se gare sur ma place", a-t-il lancé la victime qui a également haussé le ton.

Lire aussi - Vaucluse: bloqué par des gilets jaunes, il s'agace et sort une machette

Eric est alors sorti de sa cuisine avec une machette dont il se servait pour couper du gigot. Comme il l'a expliqué au procès, il aurait esquissé un geste pour faire reculer Mohamed. Toutefois, la victime a levé la main gauche pour se protéger et a vu sa main sectionnée, entre l'index et le majeur. Les secours ont pu rapidement prendre en charge le blessé qui a été immédiatement opéré mais, mécanicien, il risque de pâtir durant de longs mois de l'incident.

Jugé en comparution immédiate mercredi, le quadragénaire s'est excusé de son geste: "Je regrette et je ne souhaitais pas que ce geste prenne cette tournure. C’est un réflexe malheureux et je ne voulais pas l’atteindre", a-t-il lancé à la barre.

Pour "violence avec arme", Eric a finalement écopé de trois ans de prison dont deux avec sursis et une mise à l’épreuve. Il est maintenu en détention, conformément aux réquisitions du parquet, afin d'"éviter tout risque de réitération". Sa peine est assortie d’une interdiction d’entrer en contact avec son voisin.

Voir:

Il lui coupe le doigt à la machette pour une dette de drogue de 10 euros

Rouen: un jeune homme violemment agressé à la machette

Toulouse: un homme agressé à la machette et à la barre de fer

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un homme a eu la main sectionnée d’un coup de machette à Toulouse lundi après une dispute avec son voisin.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-