Prison avec sursis pour deux hommes qui avaient menacé Nadia Daam

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Prison avec sursis pour deux hommes qui avaient menacé Nadia Daam

Publié le 03/07/2018 à 21:08
©Capture d'écran
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Deux utilisateurs du forum "Blabla 18-25" de jeuxvideo.com ont été condamnés à six mois de prison avec sursis ce mardi. Ils avaient harcelé la journaliste Nadia Daam qui avait dénoncé les dérives misogynes de ce forum. Ils devront aussi lui verser 2.000 euros de dommages et intérêts.

A la suite d'une plainte de la journaliste Nadia Daam, deux personnes ont été condamnées ce mardi 3. Elle avait saisi la justice après une chronique sur Europe 1 dans laquelle elle dénonçait les menace exercées sur les créateurs d'un numéro "anti-relous" en octobre dernier.

Ses harceleurs avaient été identifiés comme étant issus du forum "Blabla 18-25" du site jeuxvideo.com. Les internautes qui avaient réussi à saboter le numéro "anti-relous" venaient d'ailleurs aussi de cette plateforme de discussion souvent controversée.

Au tribunal correctionnel de Paris, deux des personnes qui l'avaient menacée ont écopé d'une peine de prison avec sursis de six mois ainsi que de 2.000 euros de dommages et intérêts.

A voir aussi: Numéro anti-relous - Nadia Daam à son tour harcelée pour avoir dénoncé les "trolls"

Le premier, âgé de 21 ans, était accusé de menaces de mort. Le second quant à lui est connu sur jeuxvideos.com sous le pseudo Quatrecenttrois, Spermsurclavier ou salairedeprolo est est âgé de 35 ans. Ce dernier comparaissait pour menaces de crime.

Il avait notamment écrit: "je lui remplis sa petite bouche de mon foutre", comme l'a relaté Le Monde. Cette affaire a d'ailleurs eu des répercussions sur sa vie professionnelle et l'administrateur de base de données a été mis à pied par son employeur.

"C’est compliqué d’expliquer à sa fille de douze ans qu’elle est menacée de viol, comme sa mère et de l’emmener dormir par sécurité à l’hôtel", a quant à elle expliqué Nadia Daam, présente ce mardi au tribunal.

Cinq autres personnes devront prochainement être jugées dans cette affaires. En fouillant les confins de l'Internet, les policiers avaient en effet réussi à identifier sept cyber-harceleurs de la journaliste. En plus des deux originaires de région parisienne et jugés ce mardi, un mineur Parisien fait aussi l'objet d'une procédure. Quatre autres personnes, originaires de province sont aussi poursuivis.

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Nadia Daam avait été harcelée et menacée après une chronique.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-