Prison ferme pour un homme qui voulait faire le buzz sur Facebook en suspendant un bébé dans le vide

Prison ferme pour un homme qui voulait faire le buzz sur Facebook en suspendant un bébé dans le vide

Publié le 20/06/2017 à 20:40 - Mise à jour à 20:41
©Michael Coghlan/Flickr
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Un Algérien a été condamné lundi à deux ans de prison ferme après avoir mis en danger la vie d'un bébé. Il avait suspendu cet enfant dans le vide, ne le tenant que par son teeshirt, pour obtenir des "like" sur Facebook.

La vie d'un bébé contre un peu de notoriété… C'est ce qu'a mis en jeu un individu algérien qui a créé un scandale dans son pays ce week-end, de samedi 17 et dimanche 18, alors qu'il voulait faire le buzz.

Un Algérien qui s'était donné en spectacle sur Facebook en publiant des photos d'un bébé suspendu dans le vide, seulement tenu dans le dos par son teeshirt, réclamant 1.000 "like" sinon quoi il lâchait l'enfant du haut de son immeuble, a été condamné lundi 19 à deux ans de prison ferme.

"Vu la gravité des faits, les services de sécurité ont diligenté une enquête pour identifier le suspect" a expliqué la police via un communiqué.

Selon les autorités algériennes, le petit garçon est âgé de 18 mois mais il va bien, même s'il a eu très peur. L'homme qui l'a mis en danger a été rapidement identifié, arrêté "en un temps record" et jugé en comparution immédiate. L'éventuel lien de parenté qui liait le bébé au prévenu n'a pas été précisé.

Ce qui est certain, c'est que le geste de cet homme a provoqué un mouvement d'indignation auprès de centaines d'internautes algériens qui ont tout de suite mis les secours au courant de la situation. Ce qui a notamment permis de l'identifier rapidement.

Ce n'est pas la première fois que la réaction rapide des internautes, face à une situation dangereuse publiée sur les réseaux sociaux, permet de sauver une vie.

En France, à Nevers, dans la Nièvre, une adolescente de 15 ans, qui voulait se suicider lors d'un Facebook Live début mai, a été sauvée car les personnes qui suivent son actualité sur le célèbre réseau social ont prévenu la police. Alertés, les pompiers sont ensuite arrivés à temps à son domicile pour l'empêcher de commettre l'irréparable.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Selon les autorités algériennes, le petit garçon qui a été suspendu dans le vide est âgé de 18 mois.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-