Prisons: bientôt un ordinateur dans chaque cellule de France

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Prisons: bientôt un ordinateur dans chaque cellule de France

Publié le 08/07/2019 à 17:13 - Mise à jour à 17:17
© PHILIPPE LOPEZ / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Des "terminaux numériques" devraient progressivement faire leur apparition dans les 50.000 cellules des prisons françaises afin de faciliter les relations entre les détenus et l'administration tout en favorisant leur réinsertion. Certains acteurs du carcéral vont jusqu'à demander un accès contrôlé à Internet.

Tous les détenus de France pourraient à moyen terme bénéficier de l'accès à un ordinateur dans leur cellule. Déjà en phase de test, "l'Intranet" des prisons devrait bientôt être généralisé, afin de faciliter les démarches des prisonniers, de lutter contre leur isolement et de faciliter la réinsertion.

Ces "terminaux numériques", pourraient être des tablettes tactiles, ou des écrans reliés à des claviers, passant peut-être par les télévisions. La forme est encore à établir avec toutefois pour certitude que le matériel sera fixé aux murs pour des raisons de sécurité.

Voir: Nouveau record du nombre de détenus en France avec 71.828 personnes

Ces ordinateurs auront plusieurs usages. D'abord faciliter les relations entre les détenus et l'administration en leur permettant par exemple de "cantiner" et commander des produits culturels mais aussi recevoir des virements des proches qui aident à améliorer leur ordinaire ou encore réserver des parloirs.

Les demandes officielles à l'administration, jusque-là transmise par écrit, pourraient également passer par ce système. De plus, il pourrait être utilisé pour faciliter l'accès à l'éducation et à la formation en permettant de recevoir des cours.

On est donc assez loin encore de l'accès à Internet, lequel pouvait encore apparaître impensable il y a quelques années mais est aujourd'hui demandé par certains acteurs du monde carcéral. "Mieux vaut un accès Internet encadré, afin de réduire la fracture numérique, à l'heure où toutes les démarches - logement, travail - liées à la réinsertion se font en ligne", juge le premier secrétaire du syndicat national des directeurs pénitentiaires (SNDP) interrogé par Le Parisien.

Ce sont quelque 50.000 cellules qui devraient être équipées en France.

Lire aussi:

La nuit en détention, "un enfermement dans l'enfermement", dénonce la contrôleure des prisons

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les 50.000 cellules de prison de France pourraient bientôt être équipées d'un ordinateur.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-