Procès d'Abdelkader Merah: Me Dupond-Moretti, qui défend l'accusé, dénonce des menaces de morts sur ses enfants

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Procès d'Abdelkader Merah: Me Dupond-Moretti, qui défend l'accusé, dénonce des menaces de morts sur ses enfants

Publié le 05/10/2017 à 20:38 - Mise à jour à 20:40
© Martin BUREAU / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

L'avocat d'Abdelkader Merah, Me Eric Dupond-Moretti, a dénoncé ce jeudi devant la cour d'assises de Paris une lettre anonyme proférant des menaces de mort contre ses enfants.

Nouvelle journée d'extrême tension au procès d'Abdelkader Merah, frère du tristement célèbre terroriste Mohammed Merah, accusé, entre autres, de "complicité d'assassinats terroristes" " et de Fettah Malki, jugé pour les mêmes faits.

L'avocat d'Abdelkader Merah, Me Eric Dupond-Moretti, a dénoncé ce jeudi 5 lors de l'audience contre la cour d'assises de Paris une lettre anonyme proférant des menaces de mort contre ses enfants. "J'ai reçu ce matin une lettre qui me met dans un état particulier parce qu'on promet une balle dans la tête à chacun de mes enfants", a-t-il expliqué.

"Si Merah sort, tu vas manger cher. Tes enfants vont avoir la même chose que les enfants de l'école Ozar Hatorah, une balle dans la tête", précise la missive de menace reçue par le conseil de l'accusé.

"Un site a été créé sur Internet, intitulé Dupond-Moretti va manger cher. Nous vivons dans l'une des plus anciennes et des plus belles démocraties du monde. Personne ne peut remettre en cause le fait qu'on puisse défendre un homme. Je défends Abdelkader Merah, pas une cause, et c'est un honneur. Je ne me suis jamais senti autant avocat qu'aujourd'hui", a déclaré Me Dupond-Moretti.

Le président du tribunal a été très sensible à ses révélations et a assure la 'avocat que la cour "condamnait" ses courriers se disant convaincu que des poursuites seront diligentées. 

Abdelkader Merah soupçonné d'avoir été associé à des actes préparatoires aux tueries de trois militaires, d'un enseignant et de trois enfants d'une école juive. Il est aussi accusé d'avoir participé au vol du scooter utilisé par Mohamed Merah pour se déplacer sur les scènes de ses crimes. Quant à Fettah Malki, on lui reproche d'avoir fourni un gilet pare-balle et l'arme utilisée par le tueur pour se livrer ses attentats meurtriers, un pistolet-mitrailleur de type UZI.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Me Eric Dupond-Moretti, a dénoncé ce jeudi devant la cour d'assises de Paris une lettre anonyme proférant des menaces de mort contre ses enfants.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-