Procès du Carlton de Lille: DSK fixé sur son sort ce vendredi

Auteur(s)
JmC
Publié le 12 juin 2015 - 09:42
Image
Dominique Strauss-Kahn.
Crédits
©Gonzalo Fuentes/Reuters
DSK au procès du Carlton à Lille en février dernier.
©Gonzalo Fuentes/Reuters
Le tribunal de Lille rend son verdict ce vendredi 12 juin dans l'affaire du Carlton de Lille. Le parquet a requis la relaxe à l'encontre de Dominique Strauss-Kahn, qui était poursuivi pour proxénétisme aggravé.

C'est ce vendredi en fin de matinée que le tribunal correctionnel de Lille annoncera sa décision dans le procès du Carlton de Lille. A l'issue de trois semaines de procès du 2 au 20 février, le parquet avait requis la relaxe pour Dominique Strauss-Kahn, poursuivi pour proxénétisme aggravé.

L'ancien ministre et ancien directeur général du Fonds monétaire international était soupçonné d'avoir fait partie d'un réseau de prostitution organisé par ses amis dans le nord de la France. Lui n'a cessé d'affirmer que les nombreuses rencontres avec des prostituées étaient des "soirées libertines" et qu'il ignorait que les jeunes femmes étaient rémunérées pour ces soirées.

Pendant son procès, DSK s'était montré ferme, affirmant que si le proxénétisme –qu'il nie– est un délit,  le "libertinage" –qu'il reconnaît– n'en est pas un. Les charges contre lui s'étaient peu à peu affaiblies, au point que tous les spécialistes du droit et de la presse judiciaire considéraient la relaxe comme probable. En fin de procès, deux parties civiles avaient décidé d'abandonner leurs poursuites contre l'ancien ministre.

Dans ses réquisitions, le parquet avait estimé que "ni l'information judiciaire ni l'audience" n'avaient permis d'établir les faits de proxénétisme reprochés à Dominique Strauss-Kahn. "Ce n'est pas un réseau mafieux, mais un groupe d'amis qui satisfaisait des égos, des ambitions et tout simplement des plaisirs sexuels. Certains misaient sur la réussite future de l'un d'entre eux. Ils ont tout perdu: je demande au tribunal d'en tenir compte dans son délibéré", avait dit l'avocat général.

En revanche deux ans de prison, dont un avec sursis, et 10.000 euros d'amende ont été requis contre Dominique Alderweireld, plus connu sous le nom de "Dodo la Saumure", accusé d'avoir fourni en prostituées DSK et ses amis. Il a d'ores et déjà annoncé qu'il ferait appel en cas de condamnation.

En théorie le proxénétisme aggravé en réunion est puni jusqu’à 10 ans d’emprisonnement et 1,5 million d’euros d’amende.

 

À LIRE AUSSI

Image
DSK s'explique sur le suicide de son associé.
Carlton de Lille: la relaxe requise pour DSK, et un an de prison pour "Dodo la Saumure"
Le procureur de la République a demandé ce mardi la relaxe pour Dominique Strauss-Kahn, mis en cause pour proxénétisme dans l'affaire du Carlton de Lille. Il a requis ...
17 février 2015 - 17:49
Société
Image
Procès du Carlton: la garçonnière parisienne de DSK
Dominique Strauss-Kahn a été interrogé jeudi, pour la troisième journée consécutive, dans le procès du Carlton, notamment sur sa "garçonnière" parisienne où avaient li...
12 février 2015 - 18:18
Société
Image
DSK s'explique sur le suicide de son associé.
Procès du Carlton: DSK devant la justice
Lundi 2 février, s’ouvrira le fameux procès du Carlton, du nom d'un hôtel de luxe de Lille. Dominique Strauss-Khan et douze autre prévenus comparaîtront pour "proxénét...
01 février 2015 - 16:21
Société
Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don