Prolongation de la garde à vue pour Franck Lavier, l'un des acquittés d'Outreau

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Prolongation de la garde à vue pour Franck Lavier, l'un des acquittés d'Outreau

Publié le 09/06/2016 à 18:20 - Mise à jour à 18:25
©Damien Meyer/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

-A +A

Franck Lavier, acquitté lors de l'affaire d'Outreau, est entendu par la police pour des faits supposés d'agression sexuelle et de viol sur sa fille de 17 ans.

La garde à vue de Franck Lavier, l'un des acquittés de l'affaire d'Outreau, visé par une enquête préliminaire pour "agressions sexuelles et viols" présumés sur sa fille de 17 ans, a été prolongée, a-t-on appris jeudi de source judiciaire.

"La garde à vue a été prolongée ce matin" de "24 heures, jusqu'à vendredi matin", a indiqué à l'AFP le procureur de Boulogne-sur-Mer Pascal Marconville.

Les auditions de sa fille Cassandra menées depuis quelques jours dans le cadre de cette enquête préliminaire mettent en cause son père pour plusieurs faits récents d'agression sexuelle et de viol, avait rapporté mercredi le parquet à l'AFP.

Franck Lavier, 37 ans, faisait partie, avec sa femme Sandrine, des accusés d'Outreau, et avait été condamné en 2004 à six ans de prison pour le viol de sa belle-fille et des agressions sexuelles sur quatre enfants par la cour d’assises de Saint-Omer (Pas-de-Calais). Mais il avait été relaxé par la cour d'appel de Paris en 2005. Il avait fait en tout 36 mois de prison.

En 2011, deux des cinq enfants Lavier, un garçon et une fille de 10 et 11 ans avaient dénoncé des maltraitances sans caractère sexuel, après avoir fugué et été placés chez une assistante maternelle.

Les époux Lavier avaient été condamnés à dix et huit mois de prison avec sursis pour violences habituelles, mais relaxés du chef de corruption de mineurs.

Le dossier de pédophilie d'Outreau avait éclaté en février 2001 et défrayé la chronique. Il avait abouti à un fiasco judiciaire, après deux procès aux assises en 2004 et 2005. Treize des dix-sept accusés avaient été acquittés, après parfois trois ans de détention provisoire.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Franck Lavier en 2015

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-