Propagande de Daech sur Telegram: trois hommes mis en examen

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Propagande de Daech sur Telegram: trois hommes mis en examen

Publié le 20/12/2017 à 15:11 - Mise à jour à 15:22
© CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Trois hommes dont un tout juste majeur ont été interpellé début décembre. Deux d'entre eux ont été mis en examen pour association de malfaiteurs terroriste et un pour apologie du terrorisme. Ils sont poursuivis pour avoir relayé la propagande de l'Etat islamique, appelant au meurtre.

Trois hommes âgés de 18 à 31 ans ont été interpellés début décembre dans le Nord pour avoir largement relayé la propagande de l'Etat islamique sur la messagerie cryptée Telegram.

Leur activité avait une telle ampleur que ce n'est pas, pour deux d'entre eux, le délit d'apologie du terrorisme qui a été retenu dans le cadre de leur mise en examen mais celui d'association de malfaiteurs terroriste. Selon Europe1 qui révèle l'affaire, ces individus en question étaient à eux seuls responsables de la moitié de la propagande française encore active sur le réseau social, via l'utilisation de dizaines de comptes.

Lire aussi: Sites djihadistes, pourquoi le Conseil constitutionnel a censuré le délit de consultation

Le plus âgé des trois hommes est même suspecté d'avoir administré des comptes de propagande officielle de Daech. Ne se contentant pas de relayer les appels à la haine, cet homme interpellé à Wattrelos, près de Roubaix, aurait également tenté de recruter d'autres personnes pour diffuser ces messages de haine.

Le plus jeune était en contact avec plusieurs personnes connues pour radicalisation, dont au moins un détenu. Converti, ce Français résidant en Belgique aurait été actif sur Telegram dès ses 15 ans. Il publiait notamment des vidéos de l'Etat islamique -dont celles montrant des décapitations- et des appels aux meurtres dans "leurs maisons, routes, centres commerciaux et clubs et dans les endroits où ils ne soupçonnent pas que vous venez".

Lire aussi: Incitation au terrorisme sur l'application Telegram: un homme de 29 ans condamné à deux ans de prison ferme

Le dernier homme, interpellé près de Douai, est âgé de 27 ans. Il était déjà assigné à résidence avant son interpellation. Lui n'est pour l'instant mis en cause "que" pour apologie du terrorisme après avoir "glorifié la commission d'attentats", toujours selon Europe 1.

L'application Telegram est particulièrement prisée des djihadistes en raison de son système de cryptage.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :


Les trois hommes faisaient l'apologie du terrorisme et relayait la propagande de Daech.

Annonces immobilières

Newsletter





Commentaires

-