Propagande de Daech sur Telegram: trois hommes mis en examen

Propagande de Daech sur Telegram: trois hommes mis en examen

Publié le 20/12/2017 à 15:11 - Mise à jour à 15:22
© CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Trois hommes dont un tout juste majeur ont été interpellé début décembre. Deux d'entre eux ont été mis en examen pour association de malfaiteurs terroriste et un pour apologie du terrorisme. Ils sont poursuivis pour avoir relayé la propagande de l'Etat islamique, appelant au meurtre.

Trois hommes âgés de 18 à 31 ans ont été interpellés début décembre dans le Nord pour avoir largement relayé la propagande de l'Etat islamique sur la messagerie cryptée Telegram.

Leur activité avait une telle ampleur que ce n'est pas, pour deux d'entre eux, le délit d'apologie du terrorisme qui a été retenu dans le cadre de leur mise en examen mais celui d'association de malfaiteurs terroriste. Selon Europe1 qui révèle l'affaire, ces individus en question étaient à eux seuls responsables de la moitié de la propagande française encore active sur le réseau social, via l'utilisation de dizaines de comptes.

Lire aussi: Sites djihadistes, pourquoi le Conseil constitutionnel a censuré le délit de consultation

Le plus âgé des trois hommes est même suspecté d'avoir administré des comptes de propagande officielle de Daech. Ne se contentant pas de relayer les appels à la haine, cet homme interpellé à Wattrelos, près de Roubaix, aurait également tenté de recruter d'autres personnes pour diffuser ces messages de haine.

Le plus jeune était en contact avec plusieurs personnes connues pour radicalisation, dont au moins un détenu. Converti, ce Français résidant en Belgique aurait été actif sur Telegram dès ses 15 ans. Il publiait notamment des vidéos de l'Etat islamique -dont celles montrant des décapitations- et des appels aux meurtres dans "leurs maisons, routes, centres commerciaux et clubs et dans les endroits où ils ne soupçonnent pas que vous venez".

Lire aussi: Incitation au terrorisme sur l'application Telegram: un homme de 29 ans condamné à deux ans de prison ferme

Le dernier homme, interpellé près de Douai, est âgé de 27 ans. Il était déjà assigné à résidence avant son interpellation. Lui n'est pour l'instant mis en cause "que" pour apologie du terrorisme après avoir "glorifié la commission d'attentats", toujours selon Europe 1.

L'application Telegram est particulièrement prisée des djihadistes en raison de son système de cryptage.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les trois hommes faisaient l'apologie du terrorisme et relayait la propagande de Daech.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-