Proxénétisme: à la tête d'un réseau, une mère et ses deux fils condamnés

Proxénétisme: à la tête d'un réseau, une mère et ses deux fils condamnés

Publié le 08/09/2018 à 10:56 - Mise à jour à 10:57
© JACQUES DEMARTHON / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Une mère et ses deux fils, à la tête d'un réseau de proxénétisme, ont été condamnés vendredi à des peines de prison ferme. Leur organisation criminelle comprenait aussi des parties de poker clandestines sur Paris.

Une organisation familiale, et criminelle. Une mère et ses deux fils, prénommés Same et Mickaël, ont été condamnés pour proxénétisme vendredi 7 par le tribunal correctionnel de Nanterre, à des peines de prison allant de deux à trois de prison avec sursis, dont six mois ferme pour le benjamin.

Les deux frères, qui avaient une addiction aux jeux, organisaient aussi des parties de poker clandestines dans les quartiers huppés de Paris ainsi que dans les Hauts-de-Seine.

La famille a dirigé son réseau criminel entre 2010 et 2013. Les deux frères, qui étaient donc aidés par leur mère, étaient propriétaires de plusieurs appartements dans ces zones-là et ils les louaient à des prostituées brésiliennes entre 1.000 et 3.000 euros par mois.

Lire aussi: publicité "Sugar Daddy" à Paris - enquête pour "proxénétisme aggravé"

Pour défendre ses clients, l'avocat a déclaré à la barre qu'il s'agissait d'une "relation purement commerciale entre adultes consentants", et qu'il n'y avait jamais eu ni "menace", ni "pression", ni aucune "manipulation" que ce soit.

Concernant les parties de poker clandestines, elles ont pu être mises en place grâce aux relations des deux hommes dans le milieu du jeu parisien.

Un trafic qui leur aurait rapporté, selon les estimations des enquêteurs de la Brigade de répression du banditisme, 312.000 euros en une seule année.

A noter que d'autres personnes, qui les ont aidés à organiser ces parties de poker, ont été condamnés par le tribunal correctionnel de Nanterre. En effet, quatre personnes, dont des croupiers, ont écopé de peines de prison avec sursis (de trois mois à un an) et d'amendes allant jusqu'à 10.000 euros.

Et aussi:

"Proxénétisme des cités" sur des mineures: 12 hommes condamnés

Inceste, pédophilie et proxénétisme: un couple devant le tribunal de Coutances

Oise: démantèlement d'un réseau de proxénétisme sur internet

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Une mère et ses fils ont été condamnés à des peines de prison allant de deux à trois ans avec sursis et six mois ferme pour proxénétisme.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-