Pyrénées-Atlantiques: un cheminot sauve les passagers d'une voiture bloquée sur un passage à niveau

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Pyrénées-Atlantiques: un cheminot sauve les passagers d'une voiture bloquée sur un passage à niveau

Publié le 29/12/2017 à 15:45 - Mise à jour à 15:53
©Capture d'écran Google Street
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Un cheminot a sauvé la vie à deux occupants d'une voiture jeudi à Boucau, dans les Pyrénées-Atlantiques. Leur voiture était bloquée sur un passage à niveau et l'agent SNCF les a fait sortir du véhicule juste avant qu'un train ne le détruise.

Ils ont été sauvés in extremis. Les deux passagers d'une voiture, bloquée sur un passage à niveau, ont été secourus par un cheminot juste avant qu'un train de marchandise ne détruise leur véhicule. Les faits se sont déroulés à Boucan, dans les Pyrénées-Atlantiques, jeudi 28.

Il était environ 19h30 lorsque l'automobiliste et son passager se sont engagés sur ce passage à niveau. Les barrières étaient alors ouvertes et rien ne les empêchait de traverser les rails selon France Bleu.

A voir aussi: Collision de Millas: reconstitution sur les lieux de l'accident

Sauf qu'à cet instant, alors qu'ils étaient au beau milieu de la voie, leur véhicule s'est bloqué. Le passager est alors descendu du véhicule et l'a poussé pour le dégager du passage à niveau. C'est à ce moment qu'un cheminot qui rentrait du travail les a aperçus. Daniel leur a alors fait comprendre qu'il fallait sortir de la voie et y laisser la Toyota.

Mais le chauffeur de la voiture voulait à tout prix la sortir du passage à niveau. L'agent SNCF les a finalement agrippés et évacués "de force" de la voie alors qu'une sonnette retentissait, signe qu'un train était à l'approche.

Et il a bien fait: quelques instants plus tard, la voiture était trainée sur plusieurs centaines de mètres et complètement déchiquetée par un convoi de marchandises long de 700 mètres et composé de 40 wagons.

L'incident, qui n'a fait aucun blessé grâce au cheminot, a entraîné une perturbation du trafic entre Bordeaux et Hendaye. Celui-ci a été rétabli dès ce vendredi 29 au matin.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




C'est au passage à niveau de Boucau, dans les Pyrénées-Atlantiques, que la voiture est restée bloquée.

Newsletter





Commentaires

-