Quand la Suisse "vole" de l'eau française pour abreuver ses vaches

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Quand la Suisse "vole" de l'eau française pour abreuver ses vaches

Publié le 26/07/2015 à 16:27 - Mise à jour à 16:52
©DR
PARTAGER :

Auteur(s): RT

-A +A

Jeudi 23, deux hélicoptères de l'armée suisse ont créé la surprise en débarquant près du lac des Rousses (Franche Comté) pour y puiser de l'eau afin d'hydrater les vaches helvètes assoiffées par la canicule. Cette opération a profondément déplu à la préfecture du Jura, celle-ci ayant délivré un arrêté de restriction d'eau il y a une dizaine de jours.

Cette semaine, la Suisse a créé un mini incident diplomatique en envoyant des hélicoptères de l’armée puiser de l’eau dans un lac de Franche Comté, sans prévenir aucun responsable français alors que la préfecture du Jura avait récemment délivré un arrêté de restriction d’eau. L’affaire a d’autant plus fâché que le but de l’opération était… d’hydrater des vaches helvètes assoiffées par la canicule, rapporte Le Parisien  ce dimanche.

Jeudi 23, des vacanciers prenaient tranquillement le soleil près du lac des Rousses quand deux hélicoptères ont débarqué pour puiser de l’eau en masse dans le lac. "Durant plusieurs heures, les aéronefs ont effectué une quinzaine de rotations pour prélever de l'eau dans le lac", rapporte notamment France 3 Régions. Intrigués par cet étrange manège –aucun feu n’étant à signaler à l’horizon-, les badauds ont prévenus les gendarmes.

Après enquête, ces derniers ont révélé que les appareils appartenaient à l’armée suisse et étaient en mission de sauvetage… de vaches. Assoiffées par la canicule qui s'abat sur la Suisse depuis début juillet, les bêtes ont eu droit un ravitaillement de luxe. Ayant délivré un arrêté de restriction d’eau il y a une dizaine de jours en raison de la sécheresse, la préfecture du Jura n’a pas du tout apprécié le pillage de son lac, dont l’eau a ensuite été reversée dans le lac de Joux (dans le canton de Berne).

D’autant plus que, selon le quotidien Le Progrès, la Suisse n’avait prévenu aucun responsable français de cette opération. La mairie des Rousses, propriétaire du lac, ainsi que le syndicat des eaux n’ont découvert l’affaire que quand les gendarmes les en ont informé.

Lundi 20, l’armée suisse avait déjà été appelée à alimenter des points d’eau pour vaches assoiffées dans les pâturages du canton de Vaud, dans l’ouest du pays où des records de chaleurs sont battus depuis début juillet. Aussi, elle a mis en place lundi deux points d’eau dans la région du lac de Joux, informait Le Parisien, également, en début de semaine. Les autorités suisses cherchent ainsi à éviter que les agriculteurs ne redescendent leur vaches en plaine, ce qui pomperait beaucoup d’eau sur le réseau, explique quotidien, rappelant qu’une vache boit à elle seule…150 litres d'eau par jour.

 

Auteur(s): RT


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


A elle seule, une vache boit 150 litres d'eau par jour. (Image d'illustration).

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-