Rennes: deux enfants de trois ans disparus du centre de loisirs retrouvés dans le métro

Rennes: deux enfants de trois ans disparus du centre de loisirs retrouvés dans le métro

Publié le 02/04/2017 à 18:00 - Mise à jour à 18:08
©Gile Michel/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Deux enfants de trois ans ont réussi mercredi à quitter leur centre de loisirs de Rennes. Ils ont été capables de prendre le métro avec d'être reconnus et pris en charge. La mairie a dénoncé une "défaillance inacceptable". La mère d'un des bambins s'est plainte que les animateurs n'aient pas immédiatement alerté la police.

L'étonnement l'a disputé à la colère des parents à Rennes, après que deux enfants âgés de trois ans ont réussi à quitter leur centre de loisirs et à prendre le métro situé à près d'un kilomètre de là. Par chance, ils ont été repérés et rapidement ramenés.

L'affaire révélée par Ouest France s'est déroulée mercredi 29 mars dans l'après midi. Un petit garçon et une petite fille de trois ans ont décidé de profiter de l'intervalle entre le goûter et la récréation pour fausser compagnie à leurs camarades et aux animateurs du centre de loisirs Pascal Lafaye, situé boulevard du Portugal dans le quartier du Blosne.

Inconscients des risques mais débrouillards, les deux bambins ont réussi à se rendre jusqu'à la station de métro Triangle, pourtant située à quelque 800 mètres. Ils ont même tranquillement pris le métro. Ce n'est que lorsque la nounou d'un des deux enfants est passée le prendre que l'équipe du centre s'est rendue compte de leur disparition.

Par chance, après deux stations de métro, une mère de famille les a reconnus car ses enfants fréquentent le même centre de loisirs. L'escapade des deux têtes blondes aura donc duré moins d'une heure. En revanche, l'une des mères de famille, interrogée par le quotidien régional, s'étonne du peu de cas qui a été fait de cette situation dans un premier temps: "J’ai été sidérée de ne pas avoir été alertée et que personne n’ait appelé la police. On n’a même pas dit à la nounou que les enfants avaient disparu"! 

La mairie a déclaré qu'il s'agissait d'une "défaillance inacceptable", annonçant l'ouverture d'une enquête interne et qu'elle recevrait les parents.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les animateurs n'ont pris conscience de al disparition que lorsque la nounou d'un des enfants est venu le chercher (illustration).

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-