Rennes: ils agressent et tuent un jeune homme de 24 ans

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Rennes: ils agressent et tuent un jeune homme de 24 ans

Publié le 11/07/2018 à 15:56 - Mise à jour à 16:07
© FRED TANNEAU / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Une agression mortelle a eu lieu samedi à la sortie d'une discothèque de Rennes. Quatre hommes, mis en examen pour meurtre, ont passé un jeune homme de 24 ans à tabac.

La victime avait succombé aux coups violents qui lui avaient été infligés. Un jeune homme de 24 ans est mort à la sortie d'une discothèque samedi 7 à Rennes en Ille-et-Vilaine. Ses quatre agresseurs ont été mis en examen mardi 10 pour meurtre avec guet apens et violences aggravées à l'encontre d'un ami qui accompagnait la victime décédée.

Selon les premiers éléments de l'enquête, le jeune homme tué et son ami avaient eu "une altercation verbale avec plusieurs individus au sein de la discothèque, nécessitant l'intervention des agents de sécurité qui avaient invité les mis en cause à quitter l'établissement ", a rapporté le procureur de la République selon Ouest-France.

Lire aussi - Besançon: le videur d'une boîte de nuit poignardé à mort devant l'établissement 

La sécurité de l'établissement a fait sortir les deux personnes par une porte dérobée de l'établissement débouchant sur une impasse. Les quatre hommes les y attendaient et ils se sont précipités sur la victime qui a été rouée de coups violents, portés notamment au visage et alors qu'elle était au sol. L'ami du jeune homme "a également été agressé et projeté au sol. Il est parvenu à se relever et à prévenir les secours", précise le quotidien.

Malgré l'intervention rapide du Samu qui l'a immédiatement médicalisé et transporté en urgence vers un centre hospitalier, le jeune homme est décédé des suites de ses blessures dimanche 8.

"Grâce aux témoignages et à l'exploitation des images de vidéosurveillance de la discothèque, trois personnes ont été interpellées dimanche, puis une quatrième lundi", a expliqué Ouest-France. Is ont été mis en examen pour "meurtre avec guet-apens concernant la victime décédée" et "violences aggravées par trois circonstances (réunion, ivresse et guet-apens) à l'encontre de son ami". Le parquet a requis leur placement en détention provisoire dans l'attente de leur jugement.

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Quatre hommes, mis en examen, ont passé un jeune homme de 24 ans à tabac.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-