Rennes: noyade de deux jumelles de 4 ans

Rennes: noyade de deux jumelles de 4 ans

Publié le 08/06/2015 à 17:02 - Mise à jour à 17:17
©Frédéric Bisson/Flickr
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): VL
-A +A

Deux jumelles de 4 ans ont été victimes d'une noyade dans un étang à proximité de Rennes, dimanche 7. L'une d'entre elles est décédée dans la soirée, l'autre était toujours dans un état critique ce lundi.

Un instant d'inattention a suffi. Deux jeunes sœurs âgées de 4 ans, des jumelles, ont été victimes d'une noyade dimanche 7 à proximité de Rennes (Ile-et-Vilaine). L'une d'entre elles est décédée, l'autre était toujours dans un état critique ce lundi.

Les circonstances exactes de l'accident restent encore à éclaircir. Le drame se serait déroulé vers 16h, dans les étangs d’Apigné, situés à l'extérieur de Rennes mais gérés par la commune. Les deux fillettes ne savaient pas nager, selon Le Mensuel de Rennes. Elles étaient accompagnées par leurs grands-parents mais auraient échappé à leur surveillance. Le grand-père, inquiet, a donné l'alerte.

Le temps que les personnes présentes interviennent, la situation était déjà grave. La première petite fille aurait été secourue alors qu'elle flottait à la surface de l'eau. Sa sœur se serait déjà trouvée au fond de l'étang lorsqu'elle a pu être repêchée.

Les pompiers et le SAMU ont été alertés et ont prodigué les premiers soins aux jumelles, toutes deux en arrêt cardiaque, sur la plage. Les fillettes ont ensuite été transportées en urgence au CHU de Rennes. L'une des enfants est décédée dans la soirée de dimanche. Sa sœur était toujours ce lundi soignée aux urgences pédiatriques. Son pronostic vital était toujours engagé.

Le site des étangs d’Apigné était attirant en ce week-end de fortes chaleurs, mais n'était alors pas surveillé. Un espace y est dédié à la baignade. Mais à cette époque de l'année, elle n'est pas encore surveillée. Des maîtres-nageurs sont présents durant l'été, la surveillance ne doit donc débuter que le dernier week-end de juin. Elle est quotidienne durant les mois de juillet et août.

En 2012, l'Institut de veille sanitaire (InVS) a dénombré 170 noyades d'enfants de moins de 6 ans dont 28 mortelles en France.

 

 

Auteur(s): VL

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les secours ont pris en charge les deux fillettes sur place avant de les emmener à l'hôpital.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-