Rennes: une sexagénaire meurt sur son brancard aux urgences

Rennes: une sexagénaire meurt sur son brancard aux urgences

Publié le 14/03/2018 à 17:45 - Mise à jour à 18:00
©Gelebart/20Minutes/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Une femme de 60 ans a perdu la vie lundi aux urgences du CHU de Rennes, selon une information rapportée ce mercredi par "Ouest-France". La sexagénaire était allongée sur un brancard et attendait d'être examinée par un médecin.

Sa mort interroge. Une femme de 60 ans a perdu la vie lundi 12 aux urgences du CHU de Rennes, selon une information rapportée ce mercredi 14 par Ouest-France. Lorsqu'elle est décédée, elle était allongée sur un brancard et attendait d'être examinée par un médecin.

Visiblement, d'après les premiers éléments rapportés par la direction du CHU Pontchaillou, la patiente avait été admise une heure plus tôt pour des douleurs abdominales et ne présentait "aucun signe de détresse vitale". Ce sont des pompiers, présents sur place, qui ont donné l'alerte. La sexagénaire ne respirait plus et n'est pas revenue à la vie malgré les multiples tentatives de réanimation.

Comme l'a rapporté le quotidien, les urgences du CHU de Rennes étaient saturées lorsque le drame s'est produit. Au total, près de 100 patients étaient "présents dans le service dont 70 admis les cinq heures précédentes", a affirmé la direction du CHU précisant que le personnel faisait également face "à la présence simultanée d’urgences avec mise en jeu du pronostic vital, nécessitant une prise en charge immédiate". Une autopsie doit prochainement avoir lieu afin de déterminer avec précision les causes de sa mort.

Lire aussi - Victime d'un AVC, il attend 8 heures aux urgences de Nîmes

Suite à l'annonce de cet accident, le syndicat FO a réagi, dénonçant les conditions de travail au sein des hôpitaux. "Le personnel est souvent dans une impasse et doit pallier le plus urgent", a rappelé à Ouest-France Fabrice Lerestif. Et d'ajouter: "Nous dénonçons depuis longtemps le manque de moyens pour une bonne prise en charge des patients, notamment aux urgences du CHU de Pontchaillou".

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Une femme de 60 ans est morte lundi sur un brancard aux urgences du CHU de Rennes.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-