République dominicaine : 4 Français condamnés à 20 ans de prison pour trafic de drogue

Auteur(s)
AZ
Publié le 15 août 2015 - 11:55
Image
Les pilotes de l'avion impliqués dans l'affaire "Air cocaïne".
Crédits
©Ezequiel Abiu Lopez/AP/SIPA
Quatre Français dont deux pilotes ont été condamnés à 20 ans de prison dans le cadre de l'affaire "Air Cocaïne".
©Ezequiel Abiu Lopez/AP/SIPA
Dans le cadre de l’affaire "Air cocaïne", quatre ressortissants français, dont deux pilotes, ont été condamnés vendredi, à 20 ans de prison en République dominicaine pour trafic de drogue. En 2013, la police dominicaine avait trouvé 680 kilos de cocaïne à bord de leur Falcon.

Ils avaient été arrêtés en mars 2013 alors qu’ils s’apprêtaient à décoller de Punta Cana (République dominicaine) à bord d’un avion contenant 680 kilos de cocaïne. Plus de deux ans plus tard, la justice du pays vient de rendre son verdict. Quatre Français ont été condamnés, vendredi soir, à 20 ans de prison pour trafic de drogue, la peine maximale requise, a annoncé le tribunal de Saint-Domingue, à l’issue des délibérations. Les pilotes Pascal Fauret et Bruno Odos, le passager Nicolas Pisapia et l’homme d’affaires Alain Castany ont ainsi été reconnus "coupables du crime d’association en vue de (…) posséder des drogues illicites". Dans cette affaire "Air cocaïne", dix autres personnes, de nationalité dominicaine, ont comparu pour complicité. Parmi eux, six on été acquittés, quatre ont écopé de peines allant de cinq à dix ans de prison.

Les faits remontent à la nuit du 19 au 20 mars 2013 quand la police dominicaine, renseignée notamment par les Etats-Unis, a intercepté sur le tarmac de l'aéroport de Punta Cana  un Falcon-50 avec quatre Français et 26 valises contenant 680 kilos de cocaïne à son bord. Depuis, les quatre Français ne cessent ce clamer leur innocence. Selon eux, les valises contenant la drogue ont été introduites dans l'avion à leur insu. Mais cette ligne de défense n'a toutefois pas convaincu la justice dominicaine. Le procureur, lui, a soutenu l'inverse, indiquant que les valises avaient été chargées sous leurs yeux.

Face à cette décision de justice des plus inattendues pour les familles des accusés, les pilotes français vont faire appel a fait savoir leur avocat. "Vingt ans de prison, c'est l'absurde de l'absurde. Nous avions des scénarios noirs, nous n'avions jamais envisagé 20 ans de prison (…). Je constate que les Dominicains, eux ont été blanchis, à part un ou deux. Et que quand on est Français, visiblement, on est en danger", a-t-il notamment déclaré.

Après deux mois et demi de procès, leurs proches crient également à l'injustice. Pour Sabine Fauret, l’épouse d’un des pilotes, cette peine est "insupportable". "Au départ il y avait 50 Dominicains, c'était le plus gros réseau qu'ils n'avaient jamais démantelé. Il reste quatre Français, dont deux pilotes qui étaient en mission, qui ne connaissent personne là-bas, qui sont inconnus des services en France. C'est insupportable", a-t-elle déclaré au micro de France Info avant d’ajouter: "on a affaire à un pays où la justice ne peut pas porter ce nom. Le gouvernement français doit intervenir".

 

 

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Draghi
Mario Draghi, enfant prodige de Goldman Sachs et Bretton Woods, de l’ombre grecque à l’échec italien
PORTRAIT CRACHE - Professeur d'économie, banquier : Mario Draghi, c'est l'histoire d'un homme qui a troqué les bancs de la fac pour les couloirs de la finance mondiale...
06 juillet 2024 - 15:00
Politique
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.