Réveillon: 11.000 hommes déployés en Ile-de-France, 60.000 dans le pays

Réveillon: 11.000 hommes déployés en Ile-de-France, 60.000 dans le pays

Publié le 31/12/2015 à 07:19 - Mise à jour à 07:20
©Houpline Renard/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Des milliers de policiers, gendarmes, secouristes et militaires resteront sur le qui-vive lors de la nuit du passage à la nouvelle année, ce jeudi soir. Un total de 60.000 hommes et femmes seront ainsi mobilisés sur l'ensemble du territoire, dont 1.600 rien que sur les Champs-Elysées.

L'objectif est que le passage à la nouvelle année se passe en toute sécurité. Plus de 60.000 policiers, gendarmes, membres des services de secours et militaires vont être déployés sur l'ensemble du territoire français toujours sous état d'urgence pour sécuriser les festivités du Nouvel an, dont 11.000 pour la seule Ile-de-France. Rien que sur les Champs-Elysées de Paris, 1.600 hommes seront mobilisés.

Dans ce secteur, "évidemment, les contrôles ne peuvent pas être complets et systématiques. Mais ils seront fortement renforcés avec des palpations et des vérifications d’identité, s’il y a lieu, et bien entendu l’interception de toutes introductions de boissons ou de bouteilles sur la zone des Champs-Elysées", a déclaré le préfet de police de la capitale. Les commerces y seront ainsi tous fermés après 19h et la vente de boissons alcoolisées prohibée à partir de 20h et jusqu'à 6h.

La plus belle avenue du monde, théâtre traditionnel des célébrations de la nouvelle année (650.000 fêtards en 2014), sera également fermée à la circulation entre 23h15 et 00h15, soit un laps de temps réduit de trois heures par rapport à l'an dernier.

"L'opération Sentinelle (de sécurisation du territoire par l'armée, NDLR) est la plus importante que mènent aujourd'hui les forces armées, mais c'est le même combat, le même ennemi (...). Tous les moyens sont mis en œuvre pour que les fêtes se déroulent bien, mais il faut rester extrêmement vigilant, les menaces sont toujours là", a pour sa part souligné le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian.

Sur les Champs-Elysées, il s'agira de la première manifestation publique de grande ampleur autorisée depuis la mise en place de l'état d'urgence à la suite des attentats du 13 novembre. L'évènement sera tout de même particulier cette année, teinté de recueillement et de sobriété.

Le traditionnel feu d'artifice a ainsi été annulé "pour des raisons de sécurité" selon la maire de Paris, Anne Hidalgo. L'illumination de l'Arc de triomphe a quant à elle été maintenue mais se veut plus sobre et symbolique. Elle ne durera que les 10 dernières minutes de l'année au lieu de 20 minutes en 2014. Ces projections auront pour thème "le vivre ensemble et la vie heureuse à Paris", a précisé Anne Hidalgo. L'Arc de triomphe devrait notamment être illuminé en bleu-blanc-rouge.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




"Il faut rester extrêmement vigilant, les menaces sont toujours là", a déclaré le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-