Rhinoplastie: il se fait opérer du nez et repart avec une érection permanente

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Rhinoplastie: il se fait opérer du nez et repart avec une érection permanente

Publié le 10/09/2017 à 10:44 - Mise à jour à 10:47
©Neven Ciganovic/Facebook
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Accro au bistouri, un Croate de 45 ans s'est fait opérer une troisième fois du nez dans le cadre du tournage d'un documentaire. Mais la rhinoplastie a mal tourné et a entraîné un effet secondaire pour le moins inattendu: une érection permanente.

A 45 ans, Neven Ciganovic ne peut se passer de chirurgie esthétique. Devenu une star de téléréalité en Europe de l'Est, il a déjà subi plus d'une dizaine d'opérations (nez, lèves, estomac, menton, etc.) et ne compte pas s'arrêter en si bon chemin. Et ce, même si sa dernière opération s'est plutôt mal passée.

Dans le cadre du tournage d’un documentaire, le quadragénaire est à nouveau passé sur le billard, cette fois-ci en Iran (où les prix sont plus bas) pour se faire opérer une troisième fois du nez. Seulement voilà: la rhinoplastie a entraîné un effet secondaire pour le moins inattendu.

Après être rentré chez lui à Belgrade, où il vit, il a fait une réaction allergique au produit anesthésiant utilisé lors de l'opération. Celui-ci a entraîné un priapisme, une érection permanente. Il a dont été transporté en urgence dans un hôpital de la ville afin d'éviter de graves complications. Car ce phénomène, qui se traduit par l'impossibilité pour le pénis de se mettre au repos, peut causer des dommages sur le long terme s'il n'est pas traité en 24 heures.

Alors, pour mettre un terme à son érection, l'homme de 45 ans a été contraint de passer une nouvelle fois sur le billard. Désormais, il lui faudra plusieurs mois pour être guéri complètement et tourner la page de cette mésaventure. Mais en attendant, il serre les dents comme il l'a expliqué au Daily Mail: "malheureusement, je ne reçois aucun anti-douleur, parce qu'ils n'en donnent pas aux patients, donc je continue de souffrir", a-t-il notamment raconté.

Accro au bistouri, Neven Ciganovic semble ne pas avoir retenu la leçon de cette histoire, expliquant qu'il n'allait pas mettre un frein à ses opérations et aux autres procédés permettant de faire plus jeune que son âge. Seule sa carrière importe. "J'ai hâte qu'un film sur mon histoire sorte au cinéma", a-t-il déclaré. Et d'ajouter: "L'équipe m'a dédié un épisode en entier. Je pense que c'est assez grave et espère ainsi que cette histoire me permettra de lancer ma carrière à l'échelle internationale".

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Son opération du nez a mal tourné.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-