Rhône: un individu non identifié brûle le bébé du rabbin au white-spirit

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Rhône: un individu non identifié brûle le bébé du rabbin au white-spirit

Publié le 21/02/2018 à 19:23 - Mise à jour à 19:25
© LOIC VENANCE / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Dans la nuit de dimanche à lundi, un homme a aspergé un landau au white-spirit, où la petite fille d'un rabbin s'est retrouvée le lendemain, lui occasionnant de sérieuses brûlures. La nature antisémite de l'acte n'est pas encore certaine pour le enquêteurs.

C'est une agression d'une lâcheté inouïe qui s'est produite à Bron (Rhône), une commune de l'agglomération de Lyon. Un bébé âgé de 14 mois a été brûlé au white-spirit par un agresseur non identifié. La victime, elle, est la fille d'un rabbin. C'est le journal Le Parisien qui révèle l'information, et selon les premiers éléments de l'enquête, il est encore difficile d'affirmer avec certitude que la motivation de l'acte soit antisémite.

Les faits débutent dans la nuit du dimanche 18 au lundi 19. Un individu se rend dans l'immeuble où réside la grand-mère de l'enfant qui gardait ce jour-là la petite avec elle. L'agresseur asperge alors la poussette, restée dans le hall, de dissolvant et la lacère.

Au matin, la malheureuse grand-mère, qui n'a rien entendu de l'attaque de la nuit, dépose la fillette dans son landau, sans réaliser que celui-ci est maculé de produit corrosif.

Aller plus loin: Agression antisémite: Sarcelles, du "vivre-ensemble" à la "rupture"

Partant promener la petite, la grand-mère ne réalisera qu'une heure et demie plus tard que la malheureuse fillette est brûlée au niveau du dos par le white-spirit. Une plainte a été déposée au commissariat par le père, un rabbin âgé de 35 ans. Toujours selon Le Parisien, l'homme aurait prétendu avoir des soupçons sur un voisin qui chercherait à lui nuire pour une raison qui n'a pas été dévoilée.

En l'état actuel de l'enquête, les policiers de Bron n'excluent aucune piste. Si l'acte antisémite cruel est évidemment dans les esprits, l'agression gratuite sans motif apparent, la querelle de voisinage ou une simple dégradation de la part d'un inconscient restent des hypothèses possibles.

L’enfant s’est vu accorder huit jours d’incapacité totale de travail (ITT).

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La petite fille, âgée de 14 mois, a été sérieusement brûlée.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-