Rhône: il fait l'apologie de Mohammed Merah et de l'attaque du Bataclan dans la gare de Villefranche-sur-Saône, six mois ferme

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Rhône: il fait l'apologie de Mohammed Merah et de l'attaque du Bataclan dans la gare de Villefranche-sur-Saône, six mois ferme

Publié le 07/11/2016 à 17:53 - Mise à jour à 17:58
©Damien Meyer/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un homme de 51 ans a été condamné et écroué pour avoir loué l'attentat du Bataclan et les crimes de Mohammed Merah dans une gare du Rhône. L'individu souhaitait visiblement se faire incarcérer, faute de pouvoir se payer un billet de train.

Il ne fait pas bon louer les crimes des terroristes islamistes comme Mohammed Merah ou les assaillants de l’attaque du Bataclan le 13 novembre 2015. Un homme de 51 ans se l’est vu rappeler à ses dépens par la justice qui l’a condamné à six mois de prison ferme pour apologie de terrorisme, à l’issue d’une procédure qui n’a pas traîné, selon une annonce faite ce lundi.

Les faits se sont produit mercredi 2 novembre dans la gare de Villefranche-sur-Saône (Rhône), une commune proche de Lyon. Un quinquagénaire, fraîchement libéré de prison, se rend dans la gare pour rallier la préfecture du Rhône par le train. Arrivant au guichet, et s’apercevant qu’il ne lui restait plus assez d’argent, il aurait alors fait croire à l’employé préposée à la vente de billets qu’il était fiché S, avant de se féliciter des attentats du Bataclan où 90 personnes ont trouvé la mort, et de vanter les actions de Mohammed Merah, le terroriste qui a tué 7 personnes avant d’être abattu par les hommes du Raid en 2012.

L’individu, qui se serait livré à ces provocations pour "retourner en prison" , selon le quotidien local Le Progrès qui rapporte les faits, a été immédiatement interpellé. Il a été présenté au parquet vendredi 4, avant d’être jugé en comparution immédiate, condamné et incarcéré.

L’homme n’en est d’ailleurs pas à ses débuts: il avait déjà commis des actes similaires en octobre, alors qu’il était encore en détention à la maison d’arrêt de Villefranche-sur-Saône.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


L'homme est un récidiviste de l'apologie du terrorisme.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-