Rhône: un homme agressé à coups de tabouret et de bouteilles d'alcool

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Rhône: un homme agressé à coups de tabouret et de bouteilles d'alcool

Publié le 17/04/2018 à 13:41 - Mise à jour à 14:13
© Jason Kempin / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Un jeune homme de 20 ans a été agressé à coups de tabouret, de sauts à champagne et de bouteilles d'alcool dimanche matin dans une boîte de nuit à Dardilly, près de Lyon dans le Rhône.

Il était venu pour faire la fête, il ressort avec de sérieuses blessures et une période d'ITT (incapacité totale de travail) de huit jours. Un jeune homme de 20 ans a été sauvagement agressé à coups de tabouret, de sauts à champagne et de bouteilles d'alcool, par une dizaine d'individus, dans la zone VIP d'une boîte de nuit de Dardilly, près de Lyon, dans le Rhône.

Selon Le Progrès, qui révèle l'information, les faits se sont déroulés peu avant 5h du matin dans cet établissement appelé le Red Room et situé avenue Porte de Lyon.

Une dizaine de personnes s'en sont prises à la victime et ont fui à l'arrivée des forces de l'ordre. Le jeune homme était conscient mais avait le visage en sang. Il a été hospitalisé pour être soigné et lundi 16, à sa sortie, il est allé immédiatement déposer plainte contre ses agresseurs.

Lire aussi: Lyon - une policière mordue au visage à la sortie d'une boîte de nuit

Les autorités ont procédé à l'audition des 150 personnes qui étaient encore présentes dans la boîte de nuit à cette heure tardive. Une enquête a été ouverte et les policiers tentaient toujours ce mardi 17 au matin de comprendre ce qui a pu déclencher un tel déchaînement de violences.

Il ne s'agirait pas du premier incident de ce genre survenu au Red Room selon le quotidien régional. Depuis 2011, l'établissement a fait face à quatre fermetures administratives pour des bagarres, des troubles à l'ordre public et même des agressions de représentants des forces de l'ordre.

D'ailleurs, les portes venaient de rouvrir le 3 février dernier après 45 jours de fermeture administrative.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un jeune homme a été agressé dans une boîte de nuit de la métropole de Lyon dimanche matin. (Illustration)

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-