Rixe mortelle à Paris: brûlé vif par ses agresseurs, il se jette dans le bassin de la Villette

Rixe mortelle à Paris: brûlé vif par ses agresseurs, il se jette dans le bassin de la Villette

Publié le 24/10/2018 à 18:29 - Mise à jour à 18:30
© Bertrand GUAY / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Dans la nuit de mardi à mercredi, un homme a trouvé la mort lors d'une rixe. Cinq agresseurs l'ont aspergé d'un liquide inflammable avant d'incendier ses vêtements. L'homme s'est jeté dans le bassin de la Villette.

C'est une rixe aux motifs flous qui s'est terminé dans l'horreur. Un homme est mort dans la nuit du mardi 23 au mercredi 24 à Paris après avoir été aspergé d'un liquide inflammable et s'être jeté dans le bassin de la Villette dans le nord de la capitale.

Selon les éléments rapportés par Le Parisien, les faits se sont déroulés sur une passerelle enjambant l'écluse du bassin. Pour une raison mal définie une dispute a éclaté entre la victime et un groupe de cinq individus et la situation a dégénéré. Le groupe a aspergé sa victime d'un loquie inflammable avant de mettre le feu à ses vêtements.

La malheureuse victime s'étant transformée en torche humaine a alors sauté dans l'eau du bassin. Secouru, elle a été transportée inconsciente à L'hôpital comme le rapporte une source policière à l'Agence France Presse. Mais il était déjà trop tard et la victime est morte sans avoir repris connaissance.

Lire aussi: Adolescent tué dans une rixe en Seine-Saint-Denis: cinq mineurs en garde à vue

Cette même source confirme qu'en l'état actuel, les causes de la rixe ne sont pas connues. Aucun suspect n'a encore été appréhendé.

Cette même nuit, dans l'est de Paris, une autre rixe a provoqué la mort d'un jeune mineur de 16 ans. La bagarre entre deux groupes d'adolescents a eu lieu dur le boulevard Mortier dans le 20e arrondissement de Paris.

Voir aussi:

Val-d'Oise: un jeune de 17 ans meurt après avoir été frappé lors d'une rixe (source policière) 

Deux jeunes tués dans des rixes en région parisienne 

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La victime a été aspergée d'un liquide inflammable.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-