Rotterdam: l'homme retranché dans les toilettes d'un Thalys a été arrêté

Auteur(s)
MM
Publié le 18 septembre 2015 - 12:53
Image
L'homme retranché dans les toilettes d'un Thalys à Rotterdam a été arrêté.
Crédits
©Capture d'écran Twitter
L'homme retranché dans les toilettes d'un Thalys a été arrêté à Rotterdam (Pays-Bas).
©Capture d'écran Twitter
Un Thalys reliant Amsterdam à Paris a été dû être arrêté et évacué en gare de Rotterdam, aux Pays-Bas, ce vendredi matin. Un homme, au comportement suspect, s'est enfermé dans les toilettes du train. Il a finalement été arrêté par la police néerlandaise.

Alors que le souvenir de la tentative d'attentat avortée dans un Thalys, le 21 août dernier, est encore vivace, la gare de Rotterdam au Pays-Bas a été partiellement évacuée ce vendredi matin. En cause, un individu suspect qui s'était retranché dans les toilettes d'un train Thalys qui effectuait une liaison Amsterdam-Paris.

D'après La Libre Belgique, qui rapporte les affirmations d'une passagère, un homme serait monté à bord en dernière minute, avant de s'enfermer dans les toilettes du train. Un comportement suspect qui n'a pas manqué d'alerter les voyageurs. Pour mémoire le tireur présumé du Thalys, Ayoub el- Khazzani, était sorti des toilettes du train, une kalachnikov en bandoulière.

Une "équipe d'arrestation" a été immédiatement dépêchée sur place pour parlementer avec l'individu retranché. Des hommes des forces spéciales anti-terroristes néerlandaises étaient présents à l'intérieur de la gare de Rotterdam et aux abords. L'homme a finalement été appréhendé par les forces de l'ordre.

"Grâce à l'équipe d'arrestation et le chien, l'homme est hors des toilettes et a été arrêté dans le Thalys", indique la police néerlandaise sur son compte Twitter : "l'arrestation s'est déroulée sans problème". La police n'a rien dit sur les intentions du suspect. Au vue des images de la télévision néerlandaise, l'homme arrêté semble assez jeune et porte un jean, un sweat à capuche et des baskets. Choqué et victime d'un malaise, le suspect a été envoyé vers un hôpital sous bonne escorte.

Pour l'heure il est impossible de dire si cet homme était armé et s'il s'agissait d'un homme aux motivations terroristes ou d'un simple resquilleur.