Rouen: maîtrisé par les contrôleurs alors qu'il se masturbait dans le bus

Rouen: maîtrisé par les contrôleurs alors qu'il se masturbait dans le bus

Publié le 01/08/2018 à 14:56 - Mise à jour à 15:00
© FRED TANNEAU / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Un homme a été interpellé à Rouen mardi alors qu'il venait de se masturber dans un bus, sous les yeux d'une jeune femme de 26 ans. Il avait tenté de prendre la fuite mais a été maîtrisé par les contrôleurs.

Des contrôleurs ont réussi à maîtriser un homme ensuite interpellé pour exhibition sexuelle mardi 31, à Rouen en Seine-Maritime.

Les faits se sont déroulés vers 16h dans la grande ville normande. Une jeune femme de 26 ans se trouvait dans la ligne 1 du Teor, bus de l'agglomération, lorsqu'elle a surpris un homme qui la regardait avec insistance.

Le suspect a alors sorti son sexe et a commencé à se masturber. La jeune femme est immédiatement descendue du véhicule accompagnée d'une amie à l'arrêt Mont-Riboudet selon actu 76.

A voir aussi: Hauts-de-Seine - un gendarme arrêté alors qu'il se masturbait dans le métro

Mais l'homme a décidé de les suivre avant de finalement monter dans un autre Teor. Les deux jeunes femmes, choquées, ont alors alerté des agents de la TCAR, l'entreprise qui gère les transports en commun à Rouen et ses environs.

Grâce à leurs indications, l'homme a pu être très rapidement identifié deux arrêts plus loin, à Pasteur. Mais lorsque les contrôleurs sont venus à sa rencontre l'homme de 37 ans a tenté de fuir.

Les agents de la TCAR ont donc dû le maîtriser et le maintenir au sol en attendant la venue de la police. Il a finalement été placé en garde à vue pour exhibition sexuelle. Il risque un an d'emprisonnement et 15.000 euros d'amende.

Cet événement est survenu alors que la TCAR a lancé une campagne d'affichage pour lutter contre les violences sexuelles et le harcèlement sexuel sur son réseau.

A lire aussi:

L'ado se masturbe en ligne croyant parler à un garçon de son âge, c'est le grand-père de 70 ans

Meaux - le sexagénaire se masturbait devant une école primaire

Nudité et masturbation - des jeunes filles enregistrées à leur insu par un pervers sur Skype

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Après avoir été maîtrisé par les agents TCAR l'homme a été placé en garde à vue pour exhibition sexuelle.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-