Royaume-Uni: une jeune Britannique sauvée par son enfant qui refusait de téter le sein droit

Royaume-Uni: une jeune Britannique sauvée par son enfant qui refusait de téter le sein droit

Publié le 20/02/2017 à 20:30 - Mise à jour à 20:33
©Carlos Garcia Rawlins/Reuters
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Une jeune maman britannique de 26 ans a été suave par son bébé qui refusait de lui téter le sein droit. Après des examens, les médecins ont découvert qu'elle souffrait d'un cancer du sein.

Le petit Teddy est déjà un héros, du moins aux yeux de sa maman. L'affaire est un fait divers comme en raffole les tabloïds britanniques: une jeune Britannique de 26 ans, Sarah Boyle, a assuré au journal The Daily Mail que son nourrisson lui a sauvé la vie en refusant l'allaitement. En effet, la jeune femme a expliqué que son petit garçon, prénommé Teddy, refusait systématique de prendre le sein droit.

Une situation surprenante qui a fini par inquiéter la jeune maman, avait toujours pris les deux seins sans problème depuis sa naissance. Mais, à cinq mois, le garçonnet s'est mis à refuser le sein droit.  D’après la mère, ces refus étaient tellement violents qu’il paniquait et hurlait dans toute la maison. "Teddy sentait que le lait provenant de mon sein droit n’avait pas le même goût que celui du gauche", a souligné Sarah.

Inquiète, la maman a fini par consulter un médecin qui a trouvé la situation étrange. Après des examens plus poussés au Royal Stoke University Hospital, le corps médical découvre que Sarah souffre d'un cancer au sein dextre. Elle a dû arrêter d'allaiter pour commencer la chimiothérapie. "C'était triste de perdre mes cheveux mais je suis à l'aise chauve face à mes proches", a-t-elle affirmé.  Le journal explique cependant qu'elle devra subir une double mastectomie.

"Teddy est mon héros: sans lui, je n'aurais jamais su que j'avais un cancer. L'assistante maternelle me disait que l'allaitement aidait à renforcer le lien entre une mère et son bébé. Dans mon cas, ça a fait plus que ça: ça m'a sauvé la vie", a-t-elle conclue, émue. Par son témoignage, elle espère que d'autres femmes seront attentives aux signes et qu'elles se feront diagnostiquer à temps.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Inquiète, la maman a fini par consulter un médecin qui a trouvé la situation étrange.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-