Sabre, arme à feu et gilet pare-balles: ivre, un maire menace des gens du voyage

Sabre, arme à feu et gilet pare-balles: ivre, un maire menace des gens du voyage

Publié le 09/04/2018 à 09:38 - Mise à jour à 09:50
© JACQUES DEMARTHON / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Ivre et armé d'un sabre japonais, d'un gilet pare-balles et d'une arme de poing, le maire de Wissous (Essonne), Richard Trinquier, a été placé en garde à vue dimanche après avoir menacé des gens du voyage. Il était alcoolisé.

Il semblait déterminé à les mettre dehors par tous les moyens. Ivre et armé d'un sabre japonais, d'un gilet pare-balles et d'une arme de poing, le maire de Wissous (Essonne), Richard Trinquier, a été placé en garde à vue dimanche 8 après avoir menacé des gens du voyage. Selon les informations rapportées par Le Parisien, les faits se sont produits sur le parking d’une crèche privée située avenue Jeanne-Garnerin, entre les autoroutes A6 et A10.

Accompagné de son premier adjoint et de deux policiers municipaux (qui n'étaient pas en service au moment des faits), il aurait proféré des menaces à l'encontre de certains membres de cette communauté, katana et arme à feu à la main. Il voulait empêcher l'installation illégale de leur camp.

Et visiblement, ce ne serait pas la première fois qu'il se serait emporté contre eux. "Il y avait déjà eu des tensions entre ce maire et la communauté", a déclaré le parquet précisant qu'il fallait désormais déterminer si l'élu "avait cette arme à la ceinture". En effet, le maire a un permis pour faire du tir sportif avec ce pistolet mais pas de permis de port d’arme.

Lire aussi - Toulouse: un contrôleur lui demande de valider son ticket, l'usager l'agresse avec un sabre

 

Interpellé en état d'ivresse, Richard Trinquier a finalement été placé en garde à vue. Une enquête pour violence avec armes en état d'ivresse a été confiée à la Sûreté départementale de l'Essonne. Les forces de l'ordre ont également interpellé un membre de la communauté des gens du voyage après avoir trouvé un fusil dans sa voiture. Lui est visé par une enquête pour transport d'arme.

Pour rappel, Richard Trinquier avait parrainé Nicolas Dupont-Aignan à la dernière élection présidentielle. Exclu du parti des Républicains, l'élu avait finalement appelé à voter pour Marine Le Pen au second tour de l'élection.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le maire d’une commune de l’Essonne a menacé des membres de la communauté des gens du voyage avec un sabre japonais et une arme à feu.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-