Saint-Brieuc: un enfant de 12 ans violé dans un squat

Saint-Brieuc: un enfant de 12 ans violé dans un squat

Publié le 28/08/2018 à 11:52 - Mise à jour à 11:59
© GERARD JULIEN / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Un homme a été arrêté samedi à Saint-Brieuc dans les Côtes-d'Armor puis placé en garde à vue. Il est soupçonné d'avoir violé un petit garçon de 12 ans dans un squat non loin d'une aire de jeu où l'enfant s'amusait.

Un petit garçon de 12 ans aurait été violé par un homme de 26 ans samedi 25 à Saint-Brieuc, dans les Côtes-d'Armor. Selon des témoins, l'enfant jouait dans le parc des Promenades dans l'après-midi lorsqu'il a fait la rencontre du suspect.

Les faits se sont produits en pleine journée à proximité du centre-ville. D'après Ouest-France l'homme a fait connaissance avec le garçon avant de l'entraîner dans un squat du boulevard de Sévigné, tout près de là.

C'est à ce moment qu'il aurait violé la petite victime présumée.

A voir aussi: Finistère - baignade interdite à cause d'un dauphin "violeur"

Le suspect a été arrêté le même jour peu après les faits grâce à des témoins de la scène qui ont expliqué ce qu'ils avaient vu au commissariat.

Après avoir été interpellé, l'homme a été placé en garde à vue. Il a été présenté au juge d'instruction lundi 27 au soir en vue d'une probable mise en examen pour viol sur mineur de moins de 15 ans. Le parquet, devant lequel il a été déféré, a également demandé son placement en détention provisoire vu la gravité des faits qui lui sont reprochés.

Le juge des libertés devait statuer en fin de journée. Dès lors, le suspect risquait ainsi d'être placé en détention provisoire ou sous contrôle judiciaire.

L'homme âgé de 26 ans risque 20 ans de réclusion criminelle selon l'article 222-24 du code pénal.

A lire aussi:

Une adolescente séquestrée, torturée, violée et tatouée de force par un gang

Une collégienne torturée, violée et démembrée par un repris de justice

Incarcéré pour viol, il agresse sexuellement sa visiteuse de prison

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le garçon jouait dans un parc lorsqu'il a été entraîné dans un squat par le suspect.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-