Saint-Denis: arrestation d'un homme cagoulé et armé d'un pistolet-mitrailleur chargé

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Saint-Denis: arrestation d'un homme cagoulé et armé d'un pistolet-mitrailleur chargé

Publié le 19/07/2017 à 11:23 - Mise à jour à 11:37
©Philippe Huguen/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un individu avait été interpellé dans sa voiture en Seine-Saint-Denis, le visage masqué, un pistolet-mitrailleur chargé posé à ses pieds vendredi dernier. Il a été mis en examen et écroué mardi.

Le suspect avait été interpellé vendredi 14 par les forces de l'ordre, dans la cité Floréal à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis). C'est lors d'un contrôle de routine que l'homme avait été appréhendé au volant de son véhicule, visage masqué et avec un pistolet-mitrailleur chargé aux pieds.

Mardi 18, il a été mis en examen pour "transport, détention et acquisition d'une arme par personne déjà condamnée", "association de malfaiteurs", "refus d'obtempérer aggravé" et "blessures involontaires" et placé mardi en détention provisoire d'après le parquet de Bobigny. 

Si le suspect n'est pas connu pour des faits en relation avec une entreprise terroriste, il a déjà été condamné pour trafic de stupéfiants. L'arme saisie lors du contrôle est un pistolet-mitrailleur Skorpion, une arme militaire tchèque, chargé de munitions de calibre 7.65. Selon une source proche du dossier cité par France 3 Ile-de-France, elle "n'est pas répertoriée comme ayant déjà été utilisée sur une affaire criminelle". En garde à vue, l'homme interpellé, originaire d'Argenteuil dans le Val d'Oise, a seulement affirmé "que l'arme ne lui appartenait pas qu'il avait été payé pour la convoyer d'un point A à un point B". 

Au cours du contrôle qui a amené à son interpellation, l'homme "a fait mine de s'arrêter avant de repartir en trombe" selon un des enquêteurs. Et de préciser qu'"il a alors fini sa course dans un véhicule en stationnement, blessant la personne qui s’y trouvait". Au passage, il a également "accroché un policier avec son rétroviseur". 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Le suspect n'est pas connu pour des faits en relation avec une entreprise terroriste.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-