Saint-Denis: intrusion dans la basilique, l'orgue dégradé et des vitraux cassés

Auteur(s)
La rédaction de France-Soir
Publié le 07 mars 2019 - 09:32
Image
La basilique de Saint-Denis (nord de Paris), le 19 octobre 2016
Crédits
© CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP/Archives
La basilique de Saint-Denis a été gégradé dans la nuit de samedi à dimanche.
© CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP/Archives

La basilique de Saint-Denis a été gégradé dans la nuit de samedi à dimanche. L'orgue du bâtiment a été endommagé et des vitraux cassés. 

La nécropole des rois de France a été dégradée. La basilique de Saint-Denis a été la cible d'actes de vandalisme dans la nuit de samedi à dimanche, visiblement par le fait d'une seule personne. C'est l'organiste du lieu de culte qui l'a découvert dimanche matin. Son instrument a été endommagé et des vitraux de la basilique ont été brisés.

"L’auteur des actes de vandalisme aurait profité des travaux et aurait grimpé par une terrasse de la basilique. Il aurait cassé les vitraux pour percer une brèche d’un mètre de haut et il aurait atterri au niveau du triforium, une coursive", explique Le Parisien.

L'individu aurait ensuite deux verrous d'une porte située au niveau du buffet de l'orgue et dégradé la soufflerie de l'instrument. Le quotidien souligne que l'orgue en lui-même est classé monument historique.

Une enquête a été ouverte et confiée aux hommes du commissariat qui pourront compter sur des échantillons de sang de l'intrus qui s'est coupé en brisant les vitraux. Ces derniers avaient été restaurés au début du XIXe siècle par les architectes François Debret, puis Eugène Viollet-le-Duc.

Lire aussi- Fontainebleau: incendie criminel dans une église, peut-être des "profanations"

Stéphane Troussel, président du Conseil départemental de Seine-Saint-Denis, a posté un tweet déplorant cette "insupportable dégradation" et appelant à condamner les auteurs du délit. Même son de cloche chez la président de la région Ile-de-France Valérie Pécresse qui a dénoncé "les actes de vandalisme qui ont frappé la basilique Saint-Denis: l’orgue et les vitraux ont été dégradés. Je demande le respect de ce lieu de culte, chargé d’histoire!".

Voir:

Metz: 54 tombes d'un cimetière profanées, les crucifix ont été brisés et des statues décapitées (photo)

Saint-Etienne-du-Rouvray: un rituel de "réparation" pour "laver" la profanation de l'église