Saint-Fargeau-Ponthierry: il poignarde sa compagne et prévient les secours, un homme atteint de graves troubles psychiatriques recherché

Saint-Fargeau-Ponthierry: il poignarde sa compagne et prévient les secours, un homme atteint de graves troubles psychiatriques recherché

Publié le 05/09/2017 à 09:13 - Mise à jour à 09:16
©Morebyless/Flickr
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Un homme de 35 ans est toujours recherché. Il est suspecté il y a trois jours d'avoir poignardé son ancienne compagne à son domicile en Seine-et-Marne, deux mois après avoir brièvement kidnappé leur enfant, déclenchant l'Alerte enlèvement.

Il avait déjà fait parler en juin dernier, en enlevant son fils déclenchant ainsi la procédure Alerte enlèvement, pour quelques heures seulement. Mais les faits pour lesquels il est recherché sont autrement plus graves. Un homme de 35 ans est suspecté en effet d'avoir poignardé à plusieurs reprises son ex-compagne, la blessant grièvement. Il a lui-même appelé les secours avant de prendre la fuite.

Les faits se sont déroulés dans la nuit du samedi 2 au dimanche 3 à Saint-Fargeau-Ponthierry dans le département de Seine-et-Marne. La victime, âgée de 34 ans, a été poignardé à une dizaine de reprises. A l'arrivée des secours, prévenu par son ancien compagnon expliquant qu'il avait commis l'irréparable, ces derniers découvriront la malheureuse baignant dans son sang. Elle a été touchée à plusieurs reprises au niveau de la carotide, au dos et au bras. Un de ses yeux auraient en outre été crevé lors de l'attaque. Transporté à l'hôpital, son pronostic vital n'est pas engagé.

Le suspect est connu pour de graves troubles psychiatriques. Après l'enlèvement d'Adam, âgé de cinq ans et qu'il avait ramené au bout de quelques heures chez un grand-parent, il avait été hospitalisé dans un hôpital spécialisé dont il s(était échappé au bout de deux jours avant de réintégrer de lui-même l'unité de soins.

"C'est un homme qui alterne des moments de lucidité et des périodes de crise" explique le parquet. Une information judiciaire pour 'tentative d'homicide" a été ouverte.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La victime a été gravement touchée mais son pronostic vital n'est pas engagé.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-