Saint-Herblain: coup de feu devant un centre commercial, un déséquilibré arrêté avec un fusil

Saint-Herblain: coup de feu devant un centre commercial, un déséquilibré arrêté avec un fusil

Publié le 05/04/2017 à 18:58 - Mise à jour à 18:59
©Capture d'écran Google Street View
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Un homme de 27 ans a été interpellé ce mercredi matin à Saint-Herblain, dans le quartier du Sillon de Bretagne, en possession d'une arme. Il venait d'avoir une altercation devant le centre commercial non loin de là et était déjà connu pour des antécédents psychiatriques.

Grosse frayeur ce mercredi 5 au matin à l'ouverture du centre commercial Auchan, du quartier du Sillon de Bretagne, à Saint-Herblain, près de Nantes. Un jeune homme de 27 ans a été interpellé en possession d'une arme, qui s'apparenterait à un fusil de chasse, vers 9h du matin, aux abords d'une des entrées de la galerie commerciale, quasi déserte. Selon Presse Océan, il aurait importuné une première fois une commerçante avant que le vigile ne lui demande de quitter les lieux et qu'il revienne plus tard avec son arme, qu'il n'avait donc pas au départ.

Selon l'Express, l'individu aurait voulu s'introduire dans un salon de coiffure, faisant peur à une employée. Après l'intervention de l'agent de sécurité, il aurait crié "Allah Akbar" en prévenant qu'il reviendrait. Ce qu'il a fait un quart d'heure plus tard, moment où il a tiré un coup de feu en l'air en criant à nouveau "Allah Akbar". Aucun blessé n'est à déplorer.

Après son interpellation le long des voies du tramway, derrière la galerie commerciale, l'homme connu pour sa fragilité psychologique a dans un premier temps été placé en garde à vue pour violence avec arme, avant qu'un médecin ordonne son placement en hôpital psychiatrique.

Ce mercredi, l'entrée du centre commercial où il a tiré en l'air a été fermée par les autorités, le reste de la galerie était normalement ouvert au public. Les enquêteurs examinaient toujours dans l'après-midi les caméras de surveillance pour établir les circonstances exactes du fait divers. 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le déséquilibré âgée de 27 ans a été interpellé le long des voies du tram, juste derrière le centre commercial.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-