Saint-Malo: deux policiers tabassés par une dizaine d'individus devant une discothèque

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Saint-Malo: deux policiers tabassés par une dizaine d'individus devant une discothèque

Publié le 19/06/2019 à 09:48 - Mise à jour à 09:56
© PHILILPPE HUGUEN / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Deux policiers ont été violemment agressés dimanche 16 au petit matin alors qu'il intervenait dans une bagarre devant une discothèque à Saint-Malo. Plusieurs personnes ont été interpellées. 

Les deux policiers étaient intervenus pour mettre fin à une violente bagarre. Deux membres des forces de l'ordre ont été passés à tabac par un groupe d'une dizaine d'individus devant une boite de nuit de Saint-Malo (Ille-et-Vilaine) dimanche au petit matin.

Selon Ouest-France, qui révèle l'information, ce sont les agents de sécurité de l'établissement de nuit qui ont prévenu la police à la fermeture vers 6h30 du matin à cause d'une violente bagarre qui se déroulait sur le parking. "La soirée se passait bien, sans incident. Je ne comprends pas pourquoi la situation a dégénéré", s'est lamenté le patron de la boite de nuit auprès du journal.

Une patrouille de deux fonctionnaires est rapidement arrivée sur place. Les deux policiers ont été immédiatement pris pour cible par les protagonistes de la bagarre. "Frappé au visage, l’un des deux policiers perd connaissance. Son collègue est également blessé dans l’intervention, plaqué au sol par un individu. Les agresseurs prennent la fuite à l’arrivée d’une deuxième patrouille de police", précise le quotidien.

Lire aussi – Paris: trois policiers agressés, l'un d'eux tire sur l'assaillant armé de couteaux

Le policier le plus violemment frappé a eu "une dent cassé et des plaies au visage". Lui et son collègue ont écopé de plusieurs jours d'arrêts. Une enquête a été ouverte et l'exploitation des images de la vidéosurveillance de la discothèque a permis l'interpellation de plusieurs personnes dont l'auteur présumé des coups au visage. "Placé en garde à vue, il devrait être déféré devant un juge ce mercredi" explique Ouest-France.

"Nous ne sommes pas dans le 93, mais à Saint-Malo. Il n’y a plus aucun respect et personne n’est à l’abri. Nous demandons à la justice la plus grande fermeté", a souligné le secrétaire départemental du syndicat Alliance.

Voir:

Ivre, elle provoque un accident et agresse policiers et pompiers

Les policiers contrôlent un conducteur ivre et tombent sur un djihadiste recherché

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Deux policiers ont été violemment agressés dimanche 16 au petit matin à Saint-Malo.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-