Saint-Malo: il agresse son ex-femme à l'acide sulfurique, quatre ans de prison

Saint-Malo: il agresse son ex-femme à l'acide sulfurique, quatre ans de prison

Publié le 20/11/2018 à 16:42 - Mise à jour à 16:56
© LOIC VENANCE / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

La justice a condamné ce mardi un homme à 4 ans de prison ferme pour avoir agressé son ex-femme à l'acide début octobre à Pleine-Fougères. Il harcelait la victime depuis 6 mois.

Pendant plusieurs mois, la victime a subi une succession d’actes de malveillance et d’agressions qui a été jusqu'à un geste d'une extrême gravité. Un homme a été condamné ce mardi 20 à quatre ans de prison dont 18 mois avec sursis par le tribunal correctionnel de Saint-Malo. Début octobre, il avait jeté de l'acide sulfurique sur son ex-femme de 44 ans à Pleine-Fougères en Ille-et-Vilaine.

La victime avait été aspergée d’acide sulfurique par un homme au visage dissimulé, et brûlée au bras et au visage, alors qu'elle sortait d'un cours de danse. L'individu a pris la fuite une fois son terrible forfait accompli.

Lire aussi - Attaque à l'acide à Marseille: dix personnes blessées, une femme SDF arrêtée 

Des témoins sont arrivés sur place, alertés par les cris de douleurs de la victime. Ils ont immédiatement appelé les secours qui sont rapidement arrivés sur place. La femme avait été touchée aux bras et à la gorge. Elle a été transportée en urgence au centre hospitalier de Saint-Malo où elle a été prise en charge par le corps médical.

Les enquêteurs ont retrouvé une batte de base-ball près du véhicule de la victime avec l’ADN de son ex-compagnon dessus, ce qui leur a permit de rapidement l'appréhender.

Cette attaque à l’acide sulfurique était l’épilogue d’un harcèlement de six mois, commencé en mai à la suite de la séparation du couple, après quatre ans de vie commune. Sac à main volé, pneus de sa voiture et de la voiture de sa fille crevés, véhicule incendié, insultes... Rien n'avait été épargné à la femme de 41 ans jusqu'à cette violente agression qui lui a laisse des séquelles à vie.

Le prévenu a également été condamné à une obligation de soins. Il a été maintenu en détention.

Voir:

A 13 ans, elle agresse un policier à l'acide et n'aura pas de condamnation pénale

Bretagne: une femme agressée à l'acide en pleine rue

Indignation en Ukraine après l'attaque d'une militante anticorruption à l'acide

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le prévenu avait agressé son ex-femme à l'acide sulfurique.

Newsletter





Commentaires

-