Saint-Mandrier: un pêcheur harponne un marlin, scandale sur les réseaux sociaux (vidéo)

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faites un don !

Saint-Mandrier: un pêcheur harponne un marlin, scandale sur les réseaux sociaux (vidéo)

Publié le 02/06/2017 à 12:10 - Mise à jour à 12:29
©Capture d'écran Twitter
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Un pêcheur professionnel a harponné un marlin dans le port de Saint-Mandrier (Var) mercredi soir. Un acte de braconnage interdit qui risque de lui coûter cher: il pourrait payer une amende de 22.500 euros.

Sa partie de pêche risque de lui coûter cher. Dans le port de Saint-Mandrier-sur-Mer (Var), mercredi 31 mai, un pêcheur professionnel a harponné un marlin de 25 kilos en lui tirant dessus à bout portant depuis son embarcation. Et ce, sous les yeux de dizaines de personnes qui lui criaient d'épargner l'animal. Mais un témoin scandalisé, muni d'un téléphone portable, n'a pas hésité à relayer la scène sur les réseaux sociaux. Et rapidement, la vidéo postée a créé le scandale. Les critiques ont fusé, à commencer par l'association qui a dénoncé sur son compte Facebook cet acte de braconnage.

"Un marlin qui a eu l'imprudence de nager nonchalamment trop près des hommes l'a payé de sa vie (…), un poisson magnifique qu'on n'avait plus revu près de ce quai depuis des années", a écrit l'association. Et de rappeler qu'il "est interdit de pêcher en plein port comme il est interdit de pêcher au fusil depuis le bord".  

Mais manque de chance pour le pêcheur, le chef de l’unité littoral des Affaires maritimes "a de suite reconnu le bateau" du braconnier. Il a donc été convoqué pour répondre de ses actes tandis que le marlin de 25 kilos, dont la revente à la découpe est estimée à 500 euros, a été retrouvé dans la pêche du jour. Au total, le contrevenant risque une amende de 22.500 euros. Le procureur de la République a été saisi tandis que l'association Sea Shepherd a déclaré qu'elle se portera partie civile dans cette affaire.

 

Quant à l'auteur de la vidéo, cité par Var-Matin, il est toujours choqué par ce qu'il a vu. "J’ai mis ce document sur Internet car j’ai vraiment été choqué. Le gars a fait ça devant une foule qui lui criait de ne pas tirer, devant des enfants apeurés, c’est dingue", a déclaré cet homme qui pratique également la pêche à ses heures perdues. Mais lui reste favorable à une "pratique raisonnable", comme le rappelle le quotidien. 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le pêcheur risque une amende de 22.500 euros.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-